Articles

Galeux - Stephen Graham Jones

« Le plus profond en l'homme, c'est la peau » écrivit Paul Valéry. Dans la cas du narrateur anonyme du " Galeux " de Stephen Graham Jones ce n'est pas complètement vrai. Car s'il est un jeune garçon passant en 389 pages de l'enfance à l'adolescence tardive, le plus important pour lui est dedans, c'est le loup qui est important. A condition qu'il y ait bien, comme il en rêve, un loup intérieur attendant son heure. " Galeux " est un émouvant roman familial. Le vaste monde du roman est le nôtre. Mais l'essentiel se passe dans le monde du narrateur, l'extérieur n'étant vu que de loin, source de nourriture ou de menace suivant les cas. Dans le petit monde du narrateur il y a sa tante Libby et son oncle Darren. Il y eut aussi son grand-père, que la vieillesse emporte au début du roman, et une mère jamais connue, morte depuis longtemps mais toujours présente dans son esprit. Pour ce qui est d'un père... Une famille incomplè

Punk Rock et Mobile Homes - Derf Backderf

MESSAGE DE SERVICE : DE FEEDBURNER A FOLLOW IT

Quality Land - Marc-Uwe Kling

Feminicid - Christophe Siébert

L'Effet Coccinelle - Yann Bécu

La Citadelle de la peur - Francis Stevens

Kent State - Derf Backderf

There is No Antimemetics Division - qntm

Fiasco - Stanislaw Lem

Frantz - Douay et Hayez - Retour de Bifrost 99

Quatorze crocs - Martin Solares - Retour de Bifrost 99

La Comète - Claire Holroyde

Outcast 8 - Kirkman, Azaceta

Mémoires trouvés au fond d'une baignoire - Stanislaw Lem

Le Club Aegolius - Lauren Owen

Fausses pistes - Duhamel