Articles

Galeux - Stephen Graham Jones

« Le plus profond en l'homme, c'est la peau » écrivit Paul Valéry. Dans la cas du narrateur anonyme du " Galeux " de Stephen Graham Jones ce n'est pas complètement vrai. Car s'il est un jeune garçon passant en 389 pages de l'enfance à l'adolescence tardive, le plus important pour lui est dedans, c'est le loup qui est important. A condition qu'il y ait bien, comme il en rêve, un loup intérieur attendant son heure. " Galeux " est un émouvant roman familial. Le vaste monde du roman est le nôtre. Mais l'essentiel se passe dans le monde du narrateur, l'extérieur n'étant vu que de loin, source de nourriture ou de menace suivant les cas. Dans le petit monde du narrateur il y a sa tante Libby et son oncle Darren. Il y eut aussi son grand-père, que la vieillesse emporte au début du roman, et une mère jamais connue, morte depuis longtemps mais toujours présente dans son esprit. Pour ce qui est d'un père... Une famille incomplè

Dichronauts - Greg Egan

The martian obelisk - Linda Nagata - Wishful

Tropic of Kansas - Christopher Brown - No Trump inside

Urban t4 - Brunschwig - Ricci - Le crépuscule du lapin

The Fifth Season - NK Jemisin - Destroy

Killing Joke - Moore - Bolland - Antipointilliste

14 juillet : un Américain à Paris

The Stars are Legion - Kameron Hurley - Women only

Liu Cixin et Dale Bailey dans Bifrost

The Prey of Gods - Nicky Drayden - Imparfait

Le fantôme de la Mary Céleste - Valérie Martin - Retour de Bifrost 83

Le camp - Christophe Nicolas - Retour de Bifrost 83

All the flavors - Ken Liu

Providence 3 - Moore, Burrows - Indispensable