Articles

Galeux - Stephen Graham Jones

« Le plus profond en l'homme, c'est la peau » écrivit Paul Valéry. Dans la cas du narrateur anonyme du " Galeux " de Stephen Graham Jones ce n'est pas complètement vrai. Car s'il est un jeune garçon passant en 389 pages de l'enfance à l'adolescence tardive, le plus important pour lui est dedans, c'est le loup qui est important. A condition qu'il y ait bien, comme il en rêve, un loup intérieur attendant son heure. " Galeux " est un émouvant roman familial. Le vaste monde du roman est le nôtre. Mais l'essentiel se passe dans le monde du narrateur, l'extérieur n'étant vu que de loin, source de nourriture ou de menace suivant les cas. Dans le petit monde du narrateur il y a sa tante Libby et son oncle Darren. Il y eut aussi son grand-père, que la vieillesse emporte au début du roman, et une mère jamais connue, morte depuis longtemps mais toujours présente dans son esprit. Pour ce qui est d'un père... Une famille incomplè

La Maison du Cygne - Yves et Ada Rémy

Blackfish City - Sam J. Miller - Tullyfree

Prix PSF 2018 : la shortlist

Revenant Gun - Yoon Ha Lee - Brillant brillant brillant

14-18 tome 9 et Invisible Republic 2 et 3 / Brève revue de BD

Black Monday Murders en VF - YES !

Seules les montagnes dessinent des nuages - Marc Lepape

Petite histoire de l'embaumement en Europe au XIXè siècle - Nicolas Delestre

Prix de l'Imaginaire du Lycée Thiers 2018 pour Mes vrais enfants

Aux douze vents du monde - Ursula Le Guin

Autonome - Annalee Newitz

Invisible Republic - Bechko - Hardman

Sherlock Frankenstein and the Legion of Evil - Lemire - Rubin

Gagner la guerre t1 Cuidala - Genet - Jaworski

Nil - James Turner - Quae nocent docent

The Freeze-Frame Revolution - Peter Watts

The Rig - Roger Levy