Articles

Elric t5 le Nécromancien, Blondel, Sécher, Cano

Deux petits mots pour signaler le début de la deuxième tétralogie Elric en BD, toujours adaptée par Blondel et Cano. Valentin Sécher, qui avait déjà collaboré avec Blondel sur l’adaptation très réussie de L’heure du dragon , s’est joint au duo (et aux pinceaux) pour ce cinquième tome et c’est un bel apport. Après quatre volumes qui développaient le début de la saga d’Elric, sa déchéance, l’arrivée de Stormbringer, la confrontation avec Yyrkoon, la mort de Cymoril, l’intervention des démons, celle des élémentaires, la chute d’Ymrirr, and so on – et en dépit d’une faiblesse scénaristique évidente dans le tome 3 –, commence maintenant la partie purement Jeunes Royaumes de l’épopée, celle que les hordes d’ex-adolescents qui ont découvert Elric par Donjons et Dragons ou par le jeu Stormbringer – comme Pierre Pevel, le préfacier de ce tome 5 – connaissent le mieux car Elric y parcourt les lieux qu’eux-mêmes ont arpenté lors d’interminables nuits de jeu (à moins que ce ne soit l’inverse)

Reus 2066 - Pablo Martin Sanchez

Lazarus Intégrale 2 - Rucka et Lark

Le Problème à Trois Corps - Liu Cixin et XuDong Cai

Quelque chose de froid - Pelaez et Labiano

La Route - Larcenet d'après McCarthy

La Cité des marches - Robert Jackson Bennett

Après tout - Ian Soliane

De l'espace et du temps - Alastair Reynolds

Superméchant débutant - John Scalzi

Mirror Bay - Catriona Ward VF

A Magician did it - Rich Larson

L'Abomination de Dunwich 2 - Tanabe d'après Lovecraft

Eight Billion Genies - Soule - Browne