Articles

Galeux - Stephen Graham Jones

« Le plus profond en l'homme, c'est la peau » écrivit Paul Valéry. Dans la cas du narrateur anonyme du " Galeux " de Stephen Graham Jones ce n'est pas complètement vrai. Car s'il est un jeune garçon passant en 389 pages de l'enfance à l'adolescence tardive, le plus important pour lui est dedans, c'est le loup qui est important. A condition qu'il y ait bien, comme il en rêve, un loup intérieur attendant son heure. " Galeux " est un émouvant roman familial. Le vaste monde du roman est le nôtre. Mais l'essentiel se passe dans le monde du narrateur, l'extérieur n'étant vu que de loin, source de nourriture ou de menace suivant les cas. Dans le petit monde du narrateur il y a sa tante Libby et son oncle Darren. Il y eut aussi son grand-père, que la vieillesse emporte au début du roman, et une mère jamais connue, morte depuis longtemps mais toujours présente dans son esprit. Pour ce qui est d'un père... Une famille incomplè

Le filtre à air - JM Agrati dans Angle Mort 13

Bifrost 93 - Life is hard then you die

La cité de l'orque - Sam J. Miller

La mort vivante - Vatine - Varanda

Mickey et l'océan perdu - Donald's Happiest Adventures

La sélection du GPI 2019

The Monstrous Collection - Niles - Wrightson

Faire des sciences avec Star Wars - Où sont-ils ? - Retour de Bifrost 89

La bibliothèque de Mount Char - Scott Hawkins - Retour de Bifrost 89

Le cinquième principe - Vittorio Catani - Retour de Bifrost 89

Etat de nature - Jean-Baptiste de Froment

A la droite du diable - Chavassieux - Mazoyer

L'ours et le rossignol - Katherine Arden

Black Hammer Age of Doom - Lemire - Ormston

Horrifikland - Trondheim - Nesme

Ma lettre aux Français

Sherlock Holmes and the Sussex Sea Devils - James Lovegrove

Sérotonine - Michel Houellebecq

La solution à sept pour cent - Nicholas Meyer