Articles

Galeux - Stephen Graham Jones

« Le plus profond en l'homme, c'est la peau » écrivit Paul Valéry. Dans la cas du narrateur anonyme du " Galeux " de Stephen Graham Jones ce n'est pas complètement vrai. Car s'il est un jeune garçon passant en 389 pages de l'enfance à l'adolescence tardive, le plus important pour lui est dedans, c'est le loup qui est important. A condition qu'il y ait bien, comme il en rêve, un loup intérieur attendant son heure. " Galeux " est un émouvant roman familial. Le vaste monde du roman est le nôtre. Mais l'essentiel se passe dans le monde du narrateur, l'extérieur n'étant vu que de loin, source de nourriture ou de menace suivant les cas. Dans le petit monde du narrateur il y a sa tante Libby et son oncle Darren. Il y eut aussi son grand-père, que la vieillesse emporte au début du roman, et une mère jamais connue, morte depuis longtemps mais toujours présente dans son esprit. Pour ce qui est d'un père... Une famille incomplè

Psycho Investigateur la Genèse - Dahan - Courbier

Les frères Rubinstein t2 - Le coiffeur de Sobibor - Brunschwig - Le Roux

En quête de Jake - China Miéville

Mangez-le si vous voulez BD - Gelli d'après Teulé

Les Montagnes Hallucinées : Baranger illustre Lovecraft

The Haunting of Tram Car 015 - P. Djèli Clark

Au bal des absents - Catherine Dufour

Ring Shout - P. Djèlí Clark

Je n'aime pas les grands - Pierre Léauté

La neuvième maison - Leigh Bardugo

Les cendres de Babylone - James SA Corey VF

Le voyage de Haviland Tuf - George RR Martin

VITA NOSTRA PRIX PLANETE-SF DES BLOGUEURS 2020

Borne - Jeff Vandermeer VF

Nightflyers - George RR Martin

Unconquerable Sun - Kate Elliott