Articles

Galeux - Stephen Graham Jones

« Le plus profond en l'homme, c'est la peau » écrivit Paul Valéry. Dans la cas du narrateur anonyme du " Galeux " de Stephen Graham Jones ce n'est pas complètement vrai. Car s'il est un jeune garçon passant en 389 pages de l'enfance à l'adolescence tardive, le plus important pour lui est dedans, c'est le loup qui est important. A condition qu'il y ait bien, comme il en rêve, un loup intérieur attendant son heure. " Galeux " est un émouvant roman familial. Le vaste monde du roman est le nôtre. Mais l'essentiel se passe dans le monde du narrateur, l'extérieur n'étant vu que de loin, source de nourriture ou de menace suivant les cas. Dans le petit monde du narrateur il y a sa tante Libby et son oncle Darren. Il y eut aussi son grand-père, que la vieillesse emporte au début du roman, et une mère jamais connue, morte depuis longtemps mais toujours présente dans son esprit. Pour ce qui est d'un père... Une famille incomplè

Les Affaires du club de la rue de Rome - Adorée Floupette - Retour de Bifrost 98

L'usine de porcelaine Grazyn - David Demchuk - Retour de Bifrost 98

Demain et le jour d'après - Thomas Sweterlitsch VF

Bifrost 102 - Arthur C. Clarke et ses amis

La sélection du GPI 2021

Au Carrefour des Etoiles - Simak Clifford D.

Fell - Ellis - Templesmith

Riot Baby - Tochi Onyebuchi

Le Sang de la Cité - Chamanadjian Guillaume

The Mermaid Astronaut - Yoon Ha Lee

Ouroboros - Dean-Paul Stephens

Sarcophagus - Ray Nayler

Fire in the Bone - Ray Nayler

Liens de sang - Octavia Butler

Maus (format original) - Art Spiegelman

Basketful of Heads - Joe Hill VF

Célestopol 1922 - Emmanuel Chastellière

Ormeshadow - Pryia Sharma VF

Derniers jours d'un monde oublié - Chris Vuklisevic

Histoires bizarroïdes - Olga Tokarczuk

Dévolution - Max Brooks VF