Articles

Galeux - Stephen Graham Jones

« Le plus profond en l'homme, c'est la peau » écrivit Paul Valéry. Dans la cas du narrateur anonyme du " Galeux " de Stephen Graham Jones ce n'est pas complètement vrai. Car s'il est un jeune garçon passant en 389 pages de l'enfance à l'adolescence tardive, le plus important pour lui est dedans, c'est le loup qui est important. A condition qu'il y ait bien, comme il en rêve, un loup intérieur attendant son heure. " Galeux " est un émouvant roman familial. Le vaste monde du roman est le nôtre. Mais l'essentiel se passe dans le monde du narrateur, l'extérieur n'étant vu que de loin, source de nourriture ou de menace suivant les cas. Dans le petit monde du narrateur il y a sa tante Libby et son oncle Darren. Il y eut aussi son grand-père, que la vieillesse emporte au début du roman, et une mère jamais connue, morte depuis longtemps mais toujours présente dans son esprit. Pour ce qui est d'un père... Une famille incomplè

Injection - Ellis dans l'Outremonde

Chef d'oeuvre : Journal d'un monstre - Richard Matheson

Sherwood Nation - Benjamin Parzybok - Pschitt

Le Fulgur t1 - Bec - Palpitant

Void Star - Zachary Mason - Summermute

The Book of Joan - Lidia Yuknavitch - A l'estomac

Lovecraft au coeur du cauchemar - ActuSF

La Grande Guerre des Lulus - Hautière - Hardoc

The collapsing empire - John Scalzi - Vraiment drôle

Strange Fruit - Waid - Jones - Inutile

Boudicca - JL Del Socorro - Reine de colère

La guerre des Lulus - Hautière - Hardoc - Touchant

L'âme des horloges - David Mitchell VF

Retour sur Belzagor - Thirault - Zuccheri - Fabris - J'arrive

Vision T2 - King - Hernandez Walta - Dur

The Fifth Dragon - Ian McDonald - Luna avant Luna

Luna Wolf Moon - Ian McDonald - Harsh

La shortlist du Hugo 2017

Wanna Meet Adriana Corta ?

La glace et le sel - Zarate - Détumescent

Petit traité de hasardologie - Krivine contre la bétise