Articles

Galeux - Stephen Graham Jones

« Le plus profond en l'homme, c'est la peau » écrivit Paul Valéry. Dans la cas du narrateur anonyme du " Galeux " de Stephen Graham Jones ce n'est pas complètement vrai. Car s'il est un jeune garçon passant en 389 pages de l'enfance à l'adolescence tardive, le plus important pour lui est dedans, c'est le loup qui est important. A condition qu'il y ait bien, comme il en rêve, un loup intérieur attendant son heure. " Galeux " est un émouvant roman familial. Le vaste monde du roman est le nôtre. Mais l'essentiel se passe dans le monde du narrateur, l'extérieur n'étant vu que de loin, source de nourriture ou de menace suivant les cas. Dans le petit monde du narrateur il y a sa tante Libby et son oncle Darren. Il y eut aussi son grand-père, que la vieillesse emporte au début du roman, et une mère jamais connue, morte depuis longtemps mais toujours présente dans son esprit. Pour ce qui est d'un père... Une famille incomplè

Théâtre des dieux - M Suddain - Wow !

Harlem Hellfighters - Brooks, White - Trahis par les leurs

La mythologie viking - Neil Gaiman - Pour tous

La Cité du Futur - RC Wilson - Le passé est un pays différent

10 ans que ma pile ne baisse pas

Mr Suicide - Nicole Cushing - Mouaip

Borne - Jeff Vandermeer - Mums will be mums

Tokyo Ghost - Remender - KO debout

Judge Dredd Démocratie - Wagner - Mac Neil

Zones de divergence - John Feffer - Homme averti en vaut deux

Winter Tide - Ruthanna Emrys - Scoubigang