Galeux - Stephen Graham Jones

« Le plus profond en l'homme, c'est la peau » écrivit Paul Valéry. Dans la cas du narrateur anonyme du " Galeux " de Stephen Graham Jones ce n'est pas complètement vrai. Car s'il est un jeune garçon passant en 389 pages de l'enfance à l'adolescence tardive, le plus important pour lui est dedans, c'est le loup qui est important. A condition qu'il y ait bien, comme il en rêve, un loup intérieur attendant son heure. " Galeux " est un émouvant roman familial. Le vaste monde du roman est le nôtre. Mais l'essentiel se passe dans le monde du narrateur, l'extérieur n'étant vu que de loin, source de nourriture ou de menace suivant les cas. Dans le petit monde du narrateur il y a sa tante Libby et son oncle Darren. Il y eut aussi son grand-père, que la vieillesse emporte au début du roman, et une mère jamais connue, morte depuis longtemps mais toujours présente dans son esprit. Pour ce qui est d'un père... Une famille incomplè

Le filtre à air - JM Agrati dans Angle Mort 13

Dessin Philippe Caza (sous réserve qu'il accepte que je l'utilise)

Dans l'ambitieuse revue Angle Mort dont le numéro 13 est maintenant disponible online, on trouvera un édito/appel qui interroge le futur de notre société technologique confrontée au mur de la limite environnementale, avant d'appeler tous ceux qui veulent participer de quelque manière que ce soit à cette réflexion.
L'édito est complété par un excellent article du physicien José Halloy, "La durabilité des machines vivantes" qui invite à quitter un monde du silicium, insoutenable, pour aller vers les systèmes bio-hybrides.

On lira encore l'aussi bonne qu'angoissante nouvelle dystopique de Jean-Marc Agrati sobrement intitulée "Le filtre à air". Ou comment un samedi ordinaire de courses au centre commercial tourne au cauchemar pour un couple et son bébé lorsque contraintes environnementales, réglementaires, et sécuritaires se mettent de la partie, jusqu'à l'horreur.
Une interview de l'auteur suit, on notera en riant que les questions y sont parfois plus longues que les réponses.

Vous devriez vraiment acheter Angle Mort 13, sinon il faudra attendre jusqu'au 28 avril pour lire "Le filtre à air". Et, honnêtement, ça serait un peu con.

Commentaires

Lune a dit…
Ohlala ça donne envie ! *court acheter Angle mort*
Gromovar a dit…
Visiblement c'est fait :)
Vert a dit…
T'as une mauvaise (ou très bonne) influence sur les gens ;p