Gromovar, coach lecture de l'été

L’été approche (je sais, ce n’est pas évident à l’œil nu) . Que lire cet été quand tu auras un peu plus de temps que d’habitude, lecteur ? Tu as plus de temps, c’est le moment alors de lire ce  Guerre et Paix que tu gardes toujours pour quand tu seras moins pris. Dans le cas improbable où tu aurais déjà lu Guerre et Paix , je peux te donner quelques conseils de secours, quelques lectures d’urgence pour tenir le temps d’aller à la bibliothèque chercher l’ Ulysse de James Joyce. First things first , si tu n’as que peu de temps et veux lire une bien belle histoire SF, une de celles avec lesquelles, normalement, on entre en SF comme en religion pour ne plus jamais en sortir, je te conseille La Marche funèbre des marionnettes d’Adam-Troy Castro. Tu as peut-être un peu plus de temps. Penche-toi alors sur Délivrez-nous du bien , un révoltant thriller de Joan Samson qui enflammera ton sens de l’injustice. Assez court encore mais plus propice à assombrir un été qui s’annonce radieux entre tr

Bifrost 93 - Life is hard then you die


Dans le Bifrost 93, on pourra lire La longue patience de la forêt, une nouvelle aussi optimiste qu'humaniste de Christian Léourier.

On pourra lire aussi ZeroS de Peter Watts, une nouvelle imprégnée de Bowie, située dans le monde d'Echopraxie, et qui est une très bonne porte d'entrée dans l'univers de l'auteur canadien.
Violence, guerres, post-humanisme, effondrement environnemental, conscience et libre arbitre, tout y est, condensé en une quarantaine de pages.
« The evil that men do lives after them... », l'écosystème en sait quelque chose.

On lira aussi une interview fleuve passionnante de Peter Watts par Erwann Perchoc himself et un essai de Watts intitulé En route vers la dystopie avec l'optimisme de la colère.
« You doubt your strength or courage
Don't come to join with me
For Deth surely wants you
With sharp and pointy teeth »

Insécurisant mais froidement réaliste. Bifrost 93, c'est la revue avec estomac.

Enfin, toutes les rubriques habituelles sont bien sûr présentes, de l'édito du boss Olivier Girard au dossier thématique, en passant par les critiques de nouveautés, sans oublier le coin des revues ou la scientifiction avec Roland Lehoucq.

Commentaires