Les Divis - Brian Catling

Les Divis est le troisième et dernier tome du cycle de Vorrh . Il paraît en français dans une traduction de Nathalie Mège, toujours chez Outrefleuve. Tome 3 donc review forcément courte car tu sais ou devrais savoir, lecteur, de quoi il retourne lorsqu'on prononce, non sans frémir, le nom oublié et terrifiant de Vorrh. Brian Catling (récemment décédé hélas) y lie les fils de l'intrigue complexe qu'il avait tissés dans les deux volumes précédents. D'Ismael (étonnant, non ?)  à Modesta en passant par le professeur Schumann, Cyrena Lohr, Sidrus, ou l'incroyable Undeswilliams, tous sont là pour de dernières scènes qui, parfois, sont faites de flashbacks. Et n'oublions pas pour ce grand final, même si Dieu semble l'avoir fait, ces Ancêtres qui, après avoir failli, se sont endormis ou éparpillés à la surface de la Terre. N'oublions pas non plus que la Création dont nous faisons partie est menacée (par Dieu lui-même – spécial dédicace à Marguerite Imbert car

Chef d'oeuvre : Journal d'un monstre - Richard Matheson


Ecrivant dans Bifrost, je n'en fais jamais la pub ici pour des raisons évidentes. Mais aujourd'hui ça s'impose. Alors tant pis.

Le Bifrost n° 86, qui vient de sortir, est un spécial Richard Matheson. Mort en 2013, le très prolifique auteur est une légende, l'un des maitres et des références de l'Imaginaire contemporain.
Dans le magazine on trouve réimprimé la première nouvelle publiée du grand homme : "Journal d'un monstre" (Born of Man and Woman), dans la traduction d'Alain Dorémieux.

Considérée à juste titre comme un chef d’œuvre absolu, "Journal d'un monstre" est un très court texte qui contient en concentré tout le talent de Matheson. Parfait sur le fond comme sur le forme, ce témoignage à la première personne illustre magnifiquement ce que peut être une nouvelle dans sa quintessence. Si vous ne l'avez pas, il vous le faut.

Journal d'un monstre, Richard Matheson

Commentaires

J'ai reçu le bifrost aujourd'hui, me tarde de lire ça 😀
Gromovar a dit…
Tu me diras ce que tu en as pensé.
Unknown a dit…
Aussi court qu'intense ! Le style et le rythme sont parfaits ! C'est un auteur que je ne connais pas, mais rien qu'avec ce texte je comprend qu'il en inspire plus d'un !

Je vais chroniquer ce Bifrost, perso je n'ai pas de conflit d'intérêts :D IL y a un moment que je veux mettre en avant cette revue qui le mérite largement ! (c'est l'occasion)
Gromovar a dit…
You're welcome :)
Totirakapon a dit…
Reçu aussi mon Bifrost...
Le privilège de l'âge me fait connaître la nouvelle depuis longtemps (elle marche très bien avec des élèves!...).
Le numéro a l'air de bonne facture, les critiques tjrs aussi bien : en revanche, je n'arrive pas à accrocher avec "Latium"...Je vais laisser décanter qques mois avant de m'y remettre...

Je ne suis pas un robot, mais une IA : quelle case dois-je cocher ?
Gromovar a dit…
On va en programmer une ;)