Arrowsmith - Busiek - Pacheco

1915, la guerre déchire l’Europe; ses protagonistes l’ignorent mais elle est partie pour durer longtemps. A moins que… A moins que, dans l’Europe uchronique créée par Kurt Busiek et Carlos Pacheco, les choses ne tournent autrement. Si ça ne tenait qu’à Fletcher Arrowsmith, en tout cas, elle serait plus courte. Mais il faudrait déjà que le jeune homme, fils du forgeron d’Herbertsville (Connecticut, Etats-Unis de Colombie) , puisse intégrer l’Unité d’Elite Aérienne, ce corps de fous volants qui patrouillent avec leurs dragonnets au-dessus des tranchées de Gallia et affrontent dans des duels épiques et toujours sanglants leurs ennemis des Empires Centraux. A la lecture de ce qui précède, tu auras compris, lecteur, que le monde d’Arrowsmith est uchronique. 1100 ans après la Paix de Charlemagne, le monde est fait de nations qui ne ressemblent qu’en partie à celles que tu connais. De plus il est baigné, et là l’uchronie se double de fantasy, dans une magie absente du nôtre et habité, au coté

Chef d'oeuvre : Journal d'un monstre - Richard Matheson


Ecrivant dans Bifrost, je n'en fais jamais la pub ici pour des raisons évidentes. Mais aujourd'hui ça s'impose. Alors tant pis.

Le Bifrost n° 86, qui vient de sortir, est un spécial Richard Matheson. Mort en 2013, le très prolifique auteur est une légende, l'un des maitres et des références de l'Imaginaire contemporain.
Dans le magazine on trouve réimprimé la première nouvelle publiée du grand homme : "Journal d'un monstre" (Born of Man and Woman), dans la traduction d'Alain Dorémieux.

Considérée à juste titre comme un chef d’œuvre absolu, "Journal d'un monstre" est un très court texte qui contient en concentré tout le talent de Matheson. Parfait sur le fond comme sur le forme, ce témoignage à la première personne illustre magnifiquement ce que peut être une nouvelle dans sa quintessence. Si vous ne l'avez pas, il vous le faut.

Journal d'un monstre, Richard Matheson

Commentaires

J'ai reçu le bifrost aujourd'hui, me tarde de lire ça 😀
Gromovar a dit…
Tu me diras ce que tu en as pensé.
Unknown a dit…
Aussi court qu'intense ! Le style et le rythme sont parfaits ! C'est un auteur que je ne connais pas, mais rien qu'avec ce texte je comprend qu'il en inspire plus d'un !

Je vais chroniquer ce Bifrost, perso je n'ai pas de conflit d'intérêts :D IL y a un moment que je veux mettre en avant cette revue qui le mérite largement ! (c'est l'occasion)
Gromovar a dit…
You're welcome :)
Totirakapon a dit…
Reçu aussi mon Bifrost...
Le privilège de l'âge me fait connaître la nouvelle depuis longtemps (elle marche très bien avec des élèves!...).
Le numéro a l'air de bonne facture, les critiques tjrs aussi bien : en revanche, je n'arrive pas à accrocher avec "Latium"...Je vais laisser décanter qques mois avant de m'y remettre...

Je ne suis pas un robot, mais une IA : quelle case dois-je cocher ?
Gromovar a dit…
On va en programmer une ;)