Les Divis - Brian Catling

Les Divis est le troisième et dernier tome du cycle de Vorrh . Il paraît en français dans une traduction de Nathalie Mège, toujours chez Outrefleuve. Tome 3 donc review forcément courte car tu sais ou devrais savoir, lecteur, de quoi il retourne lorsqu'on prononce, non sans frémir, le nom oublié et terrifiant de Vorrh. Brian Catling (récemment décédé hélas) y lie les fils de l'intrigue complexe qu'il avait tissés dans les deux volumes précédents. D'Ismael (étonnant, non ?)  à Modesta en passant par le professeur Schumann, Cyrena Lohr, Sidrus, ou l'incroyable Undeswilliams, tous sont là pour de dernières scènes qui, parfois, sont faites de flashbacks. Et n'oublions pas pour ce grand final, même si Dieu semble l'avoir fait, ces Ancêtres qui, après avoir failli, se sont endormis ou éparpillés à la surface de la Terre. N'oublions pas non plus que la Création dont nous faisons partie est menacée (par Dieu lui-même – spécial dédicace à Marguerite Imbert car

The Fifth Dragon - Ian McDonald - Luna avant Luna


On peut lire ici la nouvelle "The Fifth Dragon" de Ian McDonald.

On y suit l'alors jeune Adriana Corta, fondatrice de la dynastie Corta, jusqu'à une Lune encore en construction.

On y voit une jeune femme sans grâce quitter la Terre pour une dure vie d'émigrée anonyme, avec pour seul objectif de gagner bien sa vie et d'en faire profiter sa famille restée sur Terre.

On la voit confrontée au dilemme de tout travailleur lunaire : y rester pour toujours après deux ans de décalcification osseuse ou la quitter à l'issue de ce temps sans grand espoir de retour.

On voit la dureté qu'il faut atteindre, les choix qu'il faut faire, les gens dont il faut se défaire.

On assiste surtout à la rencontre entre une colonie lunaire bien plus jeune, rustique, et dangereuse qu'elle ne l'est dans les romans quelques décennies plus tard et une femme aussi intelligente que déterminée. Une femme qui sait voir et saisir les opportunités, quoi qu'il puisse en coûter, jusqu'à créer la cinquième dynastie, à côté des quatre installées, en fondant puis développant Hélio Corta, monopoleur du minage d'He3.

C'est agréable à lire, facile à comprendre même en standalone, l'histoire est intégrée dans le roman mais racontée différemment, à quelqu'un qui fait face à la narratrice.
Ca vaut la peine d'y consacrer une petite demi-heure pour découvrir le monde de Luna ou comparer les versions.

The Fifth Dragon, Ian McDonald

Commentaires

yogo a dit…
Merci, je viens de finir Luna !

J'espère que mon anglais suffira. ;-)
Gromovar a dit…
Pas très dur, et c'est sous forme compacte des éléments qui sont dans le roman.