Arrowsmith - Busiek - Pacheco

1915, la guerre déchire l’Europe; ses protagonistes l’ignorent mais elle est partie pour durer longtemps. A moins que… A moins que, dans l’Europe uchronique créée par Kurt Busiek et Carlos Pacheco, les choses ne tournent autrement. Si ça ne tenait qu’à Fletcher Arrowsmith, en tout cas, elle serait plus courte. Mais il faudrait déjà que le jeune homme, fils du forgeron d’Herbertsville (Connecticut, Etats-Unis de Colombie) , puisse intégrer l’Unité d’Elite Aérienne, ce corps de fous volants qui patrouillent avec leurs dragonnets au-dessus des tranchées de Gallia et affrontent dans des duels épiques et toujours sanglants leurs ennemis des Empires Centraux. A la lecture de ce qui précède, tu auras compris, lecteur, que le monde d’Arrowsmith est uchronique. 1100 ans après la Paix de Charlemagne, le monde est fait de nations qui ne ressemblent qu’en partie à celles que tu connais. De plus il est baigné, et là l’uchronie se double de fantasy, dans une magie absente du nôtre et habité, au coté

La liste de Noël du bon Gromovar


Noël approche. Qu'offrir ? Que se faire offrir ?

Tu ne sais pas, lecteur. Tu es désorienté. Le monde est complexe et l'apocalypse proche.

Ne t'inquiète plus ! Quoi de neuf est là pour t'aider avec une sélection d'ouvrages tous récents.

On commence par cinq albums de BD, tous bien écrits et beaux :

Abattoir 5

Hawkmoon t1

Autopsie d'un tueur en série

1984, adapté par Nesti

Journal inquiet d'Istanbul t1



Quelques gros livres (ou début de séries, car plus c'est long plus c'est bon) maintenant, tous absolument indispensables :

L'équateur d'Einstein (un t1)

Trop semblable à l'éclair (un t1)

Les flibustiers de la mer chimique

Blackwater La Crue (un t1)

L'aube (un t1)

Alfie

Léopard noir, loup rouge (un t1)

Notre part de nuit (Prix PSF 2022)



Quelques livres plus petits enfin pour petites bourses :

Ubik (encore et toujours à lire et relire)

Un an dans la ville-rue

Le serpent et Le voleur (des tomes 1 et 2)

Et j'ai remis Blackwater pour des raisons d'équilibre ;)

Et là je réalise que, comme un idiot, j'ai oublié dans ma liste l'excellent et très littéraire La Cité des nuages et des oiseaux, d'Anthony Doerr. Il fait bien sûr partie de ma liste de cadeaux.


Bonnes lectures

Commentaires

Roffi a dit…
Voilà qui va ravir les adultes et les ados pour ces Fêtes.

Journal inquiet d’Istanbul,j’ai beaucoup aimé.
J’hésitais encore pour les Flibustiers de la mer chimique,mais si en plus c’est plein d’humour,on se laissera tenter.
Gromovar a dit…
C'est vraiment très barré au bon sens du terme.
Je n'ai pas encore lu une mauvaise critique.