Gromovar, coach lecture de l'été

L’été approche (je sais, ce n’est pas évident à l’œil nu) . Que lire cet été quand tu auras un peu plus de temps que d’habitude, lecteur ? Tu as plus de temps, c’est le moment alors de lire ce  Guerre et Paix que tu gardes toujours pour quand tu seras moins pris. Dans le cas improbable où tu aurais déjà lu Guerre et Paix , je peux te donner quelques conseils de secours, quelques lectures d’urgence pour tenir le temps d’aller à la bibliothèque chercher l’ Ulysse de James Joyce. First things first , si tu n’as que peu de temps et veux lire une bien belle histoire SF, une de celles avec lesquelles, normalement, on entre en SF comme en religion pour ne plus jamais en sortir, je te conseille La Marche funèbre des marionnettes d’Adam-Troy Castro. Tu as peut-être un peu plus de temps. Penche-toi alors sur Délivrez-nous du bien , un révoltant thriller de Joan Samson qui enflammera ton sens de l’injustice. Assez court encore mais plus propice à assombrir un été qui s’annonce radieux entre tr

La liste de Noël du bon Gromovar


Noël approche. Qu'offrir ? Que se faire offrir ?

Tu ne sais pas, lecteur. Tu es désorienté. Le monde est complexe et l'apocalypse proche.

Ne t'inquiète plus ! Quoi de neuf est là pour t'aider avec une sélection d'ouvrages tous récents.

On commence par cinq albums de BD, tous bien écrits et beaux :

Abattoir 5

Hawkmoon t1

Autopsie d'un tueur en série

1984, adapté par Nesti

Journal inquiet d'Istanbul t1



Quelques gros livres (ou début de séries, car plus c'est long plus c'est bon) maintenant, tous absolument indispensables :

L'équateur d'Einstein (un t1)

Trop semblable à l'éclair (un t1)

Les flibustiers de la mer chimique

Blackwater La Crue (un t1)

L'aube (un t1)

Alfie

Léopard noir, loup rouge (un t1)

Notre part de nuit (Prix PSF 2022)



Quelques livres plus petits enfin pour petites bourses :

Ubik (encore et toujours à lire et relire)

Un an dans la ville-rue

Le serpent et Le voleur (des tomes 1 et 2)

Et j'ai remis Blackwater pour des raisons d'équilibre ;)

Et là je réalise que, comme un idiot, j'ai oublié dans ma liste l'excellent et très littéraire La Cité des nuages et des oiseaux, d'Anthony Doerr. Il fait bien sûr partie de ma liste de cadeaux.


Bonnes lectures

Commentaires

Roffi a dit…
Voilà qui va ravir les adultes et les ados pour ces Fêtes.

Journal inquiet d’Istanbul,j’ai beaucoup aimé.
J’hésitais encore pour les Flibustiers de la mer chimique,mais si en plus c’est plein d’humour,on se laissera tenter.
Gromovar a dit…
C'est vraiment très barré au bon sens du terme.
Je n'ai pas encore lu une mauvaise critique.