JC Dunyach excelle dans le Bifrost 115

Dans le Bifrost 115 , sous une couverture qui fleure bon l'Age d'or, on trouve les rubriques habituelles : édito d'Olivier Girard, critiques des sorties récentes, scientifiction (sur les Anti-Terre, par le duo Chemla Lehoucq, qui parlent même de Gor ce qui prouve, en nos temps éveillés, une liberté d'esprit méritoire) . On y trouve aussi un imposant dossier James Tiptree Jr. coordonné avec énergie et entrain par l'encyclopédique Jean-Daniel Brèque. Et, comme toujours, quatre nouvelles. Les Objets savent , de Jean-Claude Dunyach, est la première nouvelle de la revue. Petit bijou d'humour et de pétillance, elle raconte la résolution express d'une affaire de meurtre par l'IA d'un véhicule militaire reconverti en taxi qui utilise pour ce faire son immense puissance de calcul ainsi que celle de toutes les objets connectés qui l'environnent. Que font les IA sentientes de leur temps ? Elle échangent, ragotent, réfléchissent, et parfois résolvent des af

La Liste de Noël 2019 de Gromovar


Fin d'année. Noël. Bilan. Liste. Je fais bref pour ne pas vous donner l'impression d'être un blogueur qui en a quelque chose à foutre.

L'année 2019 en est à 345 jours. Ce qui suit est donc sous réserve de bouleversements durant les vingt prochains jours – on ne sait jamais, le meilleur livre de l'année est peut-être à venir.

Je ne sais pas combien j'ai lu de livres – je m'en fous.
Je ne sais pas combien ça fait de pages – je m'en fous.
Je ne sais pas combien j'y consacre de temps – je m'en fous.
Je ne sais pas combien de vues sur mon blog – je m'en fous (mais venez quand même, pitié).
Je ne sais pas quel pourcentage de femmes, d'hommes, de blancs, de non-blancs, de neurotypiques ou pas, de cis, de trans, ou autre – je m'en fous aussi.
Je ne voudrais pas qu'on croit que je suis un blogueur qui en a quelque chose à foutre.

Quoi acheter pour Noël ? Quoi lire ? Quoi offrir ?
La question qui tue tant un livre doit être adapté à un lecteur, comme un gant à une main, et à un moment comme un râga à un état d'esprit.
Néanmoins, deux ou trois titres (voire seize, chacun bluffant à sa manière propre) s'imposent. C'est subjectif et conjoncturel, ben oui. Une vraie liste de connard élitiste, ben oui – d'ailleurs, merci d'éviter élitiste dorénavant, préférez épistocrate.

La voilà donc cette liste, avec mes chauds remerciements à Jean Baret qui m'a tout appris sur l'importance capitale de ne pas donner le sentiment d'en avoir quelque chose à foutre.
A Thomas Day pour son majestueux Macbeth.
A Shaun Hamill pour sa lovecrafterie à visage humain.
A Lloyd Chery pour son dévouement à la cause de la SFFF.
Et à la merveilleuse Ada Palmer, juste car : Ada Palmer.



Commentaires

Mais qu'est ce qu'on en a à foutre de ta liste, espèce de connard épistocrate !
;p
Anonyme a dit…
Tiberix: Agréablement surpris que Diaspora fasse parti de ta liste. Je sais que tu peux trouver Chiang un peu clinique, voire froid, comme auteur. Et Vita Nostra est probablement un de mes livres préférés de cette année. Pas simplement, parce que j’abhorre Harry Potter.
Gromovar a dit…
Y'a que du bon et que du lourd dans cette liste :)
Elhyandra a dit…
Bilan vite expédié, quand on a plus de 200 billets de blog à compulser on dit Merci Gro ^^ même si tu t'en fous ^^
Gromovar a dit…
Vite fait bien fait.
Renaud a dit…
C'est ton droit..
Gromovar a dit…
Tant que ça t'incite à consommer...
Vert a dit…
Ada Palmer <3
Et faudra que je jette un oeil à Vita Nostra l'année prochaine quand même...
Gromovar a dit…
Ah ouais, Vita Nostra ça s'impose.
shaya a dit…
Ben moi j'aime bien tes listes, vu que je ne lis quasiment plus de nouveautés, ça me permet de remplir ma liste Evernote xD J'ai prévu de lire Trop semblable à l'éclair et Semiosis un jour, mais je ne sais pas encore quand !
Gromovar a dit…
Pour Trop semblable à l'éclair, le plus vite sera le mieux ;)
JackSummers a dit…
d'hommes, de blancs, de non-blancs