Eight Billion Genies - Soule - Browne

Beaucoup de boulot de lecture en ce moment donc peu de temps de lecture (comprenne qui voudra) . Juste un mot donc pour signaler ce comic complet intitulé Eight Billion Genies . C'est rythmé, dynamique, agréable à lire, et ça incite (un peu) à réfléchir. La fin est juste un peu trop mellow à mon goût mais c'est une opinion ouverte à débat qui de surcroit ne change rien au fun/plaisir global ressenti à la lecture. Pour donner un peu de chair à cette chronique étique qui n'ira pas dans mon Top10, ci-dessous le pitch éditeur et, juste au bout d'un clic,  l'intéressante chronique cérébrale de Weirdaholic . Enjoy ! Huit milliards d'êtres humains peuplent la Terre. Puis soudainement, huit milliards de génies font leur apparition et proposent à chaque individu de réaliser le voeu de son choix. Entre ceux qui se précipitent, ceux qui souhaitent le pire et ceux qui vont soupeser leurs options, c'est tout l'équilibre de notre planète qui va être bouleversé en que

La première sélection du GPI 2024 - Belial rulez !


Elle est ici et on y trouve quelques livres chroniqués sur ce blog.

Revue de détail (Le Bélial a bien gazé ma foi) :


Romans francophones (là, c'est vite vu) :

La Trame, de Bombyx Mori Collectif (La Volte)

Le Livre de Nathan, de Nicolas Cartelet (Mu)

Méduse, de Martine Desjardins (L’Atalante)

Trois battements, un silence, d’Anne Fakhouri (Argyll)

Vie contre vie, de Tristan Garcia (Gallimard)

Rocky, dernier rivage, de Thomas Gunzig (Au Diable Vauvert)

Le Tournoi des preux / Le Conte de l’assassin, de Jean-Philippe Jaworski (Les Moutons Électriques)

Du thé pour les fantômes, de Chris Vuklisevic (Denoël)


Romans traduits :

L’École des bonnes mères, de Jessamine Chan (Buchet-Chastel)

L’Affaire Crystal Singer, d’Ethan Chatagnier (Albin Michel)

Après nous les oiseaux, de Rachel Haslund (Robert Laffont)

Le Pays sans lune, de Simon Jimenez (J’Ai Lu)

Les Profondeurs de Vénus, de Derek Künsken (Albin Michel)

La Mer de la Tranquillité, d’Emily St. John Mandel (Rivages)

Les Derniers maillons, de Boris Quercia (Asphalte)

Éversion, d’Alastair Reynolds (Le Bélial’)

Le Ministère du futur, de Kim Stanley Robinson (Bragelonne)

La Sirène de Black Conch, de Monique Roffey (Mémoire d’Encrier)

Parcourir la terre disparue, d’Erin Swan (Gallmeister)

Les Voleurs d’Innocence, de Sarai Walker (Gallmeister)


Nouvelles/novellas francophones :

L’Avertissement, d’Olivier Caruso (Le Bélial’ in Bifrost n° 110)

Par une route sans fin, d’Élodie Denis (Le Bélial’ in Bifrost n° 112)

Traduction vers le rose, d’Esmée Dubois (1115)

Le Trophée, de Christian Léourier (Le Bélial’ in Une Heure-Lumière Hors-Série 2023)

Rossignol, d’Audrey Pleynet (Le Bélial’)

Skin, de Émilie Querbalec (Le Bélial’ in Bifrost n° 109)

Le Groom, de Jean-François Seignol (Le Bélial’ in Bifrost n° 111)


Nouvelles/novellas traduites :

Pissenlit, d’Elly Bangs (Le Bélial’ in Bifrost n° 109)

Une prière pour les cimes timides, de Becky Chambers (L’Atalante)

Connexions, de Michael F. Flynn (Le Bélial’)

La Cité du rire, de Sequoia Nagamatsu (Le Bélial’ in Bifrost n° 111)

Protectorats, de Ray Nayler (Le Bélial’ & Quarante-Deux)

Mon travail n’est pas terminé, de Thomas Ligotti (Monts Métallifères)

Illuminations, d’Alan Moore (Bragelonne)

Le Maître, de Claire North (Le Bélial’)

Bleu Zima, d’Alastair Reynolds (Le Bélial’ in Bifrost n° 110)

Le Dernier des aînés, d’Adrian Tchaikovsky (Le Bélial’)

L’Impératrice du Sel et de la Fortune, de Nghi Vo (L’Atalante)

Commentaires