Les Morts bizarres - Jean Richepin

Les Morts bizarres est un recueil de très courtes nouvelles de Jean Richepin , initialement publié en 1877 et réédité chez L'arbre vengeur amputé d'un texte – Une histoire de l'autre monde – jugé par l'éditeur trop long pour l'esprit du recueil. Aventurier, franc-tireur, romancier, poète, dramaturge, Richepin conjugua naturalisme et provocation dans une œuvre amusante et très caractéristique d'une certaine pensée de la seconde moitié du XIXe siècle. A lui, Léon Bloy dit : « En réalité, vous vous foutez de tout, excepté de deux choses : jouir le plus possible et faire du bruit dans le monde. Vous êtes naturellement un cabotin, comme d'autres sont naturellement des magnanimes et des héros. Vous avez ça dans le sang. Votre rôle est d'épater le bourgeois. L'applaudissement, l'ignoble claque du public imbécile, voilà le pain quotidien qu'il faut à votre âme fière. » . De lui, il dit qu'il était « la chrysalide du bourgeois vertueux » . Son

La liste de Noël 2020 de Gromovar


Noël approche, les librairies ont rouvert, et tu vas pouvoir, lecteur, te faire de beaux cadeaux ou en faire à ceux de tes proches qui n'ont pas suscité ton ire.

Voici donc une liste d'idées qui pourra t'être utile.

Du récent, que du récent. Du bon, que du bon, voire du très bon, dans plein de styles différents afin que tu puisses trouver de quoi réjouir le cœur de chacun de tes féaux.


D'abord du contemporain qui n'oublie pas d'être passionnant et Imaginaire, avec Au bal des absents et Chinatown Intérieur.


Puis entrent en jeu des créatures aussi puissantes que fantastiques, avec Devolution et Djinn City.


Départ pour l'espace et/ou l'avenir avec Eriophora et Expiration.


Des mondes vraiment pas cool, bien pires que le nôtre, à savoir ceux de Images de la fin du monde ou de Walter Kurtz était à pied.


Des mondes qu'on fuit en partant pour de très lointains voyages, avec Quitter les monts d'automne et Un long voyage.


Des mondes dans lesquels la civilisation cède la place à la nature. Ceux du Sanctuaire ou de Sauvage.


Et n'oublions pas Emissaires des morts, un bien chouette bouquin SF que je n'ai pas encore chroniqué mais ça va venir.


BD maintenant.

Deux assassinats ignobles : Ils ont tué Léo Frank et Mangez-le si vous voulez.


Deux récits illustrant les horreurs de la guerre : Les croix de bois et Seules à Berlin.


Deux "enquêtes" policières, kind of, avec L'homme qui tua Chris Kyle et Psycho Investigateur.


Et enfin un regard éloigné avec le prodigieux Mahâbhârata et le terrifiant et révoltant Vann Nath.


 

Voilà, c'est tout mes droogies. Lisez tout, offrez le reste, et on s'en reparle à l'occasion. Rompez !

Commentaires

chéradénine a dit…
Merci de nous proposer cette liste qui m'a rappelé certains titres, dont le Mahabharata en BD que j'offrirais bien.
Gromovar a dit…
Très bonne idée.
shaya a dit…
Merci pour les suggestions ! Je pense que je vais jeter un œil aux BD si ma médiathèque les a ^^
Gromovar a dit…
Elle en aura au moins quelques-unes j'imagine :)