Eight Billion Genies - Soule - Browne

Beaucoup de boulot de lecture en ce moment donc peu de temps de lecture (comprenne qui voudra) . Juste un mot donc pour signaler ce comic complet intitulé Eight Billion Genies . C'est rythmé, dynamique, agréable à lire, et ça incite (un peu) à réfléchir. La fin est juste un peu trop mellow à mon goût mais c'est une opinion ouverte à débat qui de surcroit ne change rien au fun/plaisir global ressenti à la lecture. Pour donner un peu de chair à cette chronique étique qui n'ira pas dans mon Top10, ci-dessous le pitch éditeur et, juste au bout d'un clic,  l'intéressante chronique cérébrale de Weirdaholic . Enjoy ! Huit milliards d'êtres humains peuplent la Terre. Puis soudainement, huit milliards de génies font leur apparition et proposent à chaque individu de réaliser le voeu de son choix. Entre ceux qui se précipitent, ceux qui souhaitent le pire et ceux qui vont soupeser leurs options, c'est tout l'équilibre de notre planète qui va être bouleversé en que

Quelques idées-cadeaux pour un Noël SFFF


Salut mes droogies, Noël approche et vous ne savez pas quoi offrir à vos proches. Voici un petite liste qui vous donnera quelques idées de qualité pour un vrai Noël SFFF. Enjoy !

D'abord l'énorme Ministère du Futur, de Kim Stanley Robinson, enfin disponible en français et indispensable pour participer à la conversation sur les changements en cours.


Puis Protectorats, l'avenir de la SF sous la plume de Ray Nayler.


Eversion, pour un grand moment d'aventure très SF avec Alastair Reynolds.


L'Initiation, pour poursuivre l'intelligente saga Xenogenesis, d'Octavia Butler.


Les Terres closes, pour finir l'excellente saga fantasy, mais pas que, des Maitres Enlumineurs.


SFFF quand même la monumentale Histoire de la souffrance de Tristan Garcia.


Brève Histoire de sept meurtres de Marlon James n'est pas SFFF mais c'est un tel tour de force littéraire qu'aucun ami ne vous reprochera de le lui avoir offert. Ou alors, changez d'ami.



The Nice House on the Lake et Department of Truth, deux séries de comics exceptionnelles du même scénariste, James Tynion IV (disponibles toutes les deux en VF pour ceux qui préfèrent) closent cette liste dans laquelle j'aurais pu mettre bien d'autre choses telles que l'adaptation BD du Nom de la Rose par Manara, le très drôle Venomous Lumpsucker en VO ou l'intrigant Little Eve en VO aussi (pour hard fans).
Et on n'oublie pas toute la production de Christophe Siébert pour un Noël vraiment festif.

Bye, bye mes droogies. Soyez sages !

Commentaires