Shi t6 La Grande puanteur - Zidrou - Homs

Juste un petit mot (et cette fois c’est vrai) sur le tome 6 de Shi, de Zidrou et Homs, un volume 6 présenté comme le tome 2 (et conclusif ?) du second cycle. Suite du tome 5 et bouclage des fils lancés, Shi tome 6 , intitulé La Grande puanteur , se passe à cheval entre l’épisode de méphitique canicule londonienne de 1858 durant lequel continue de manière spectaculaire la lutte des Angry Mothers contre le travail des enfants dans l’Angleterre de la RI , un flashback biographique sur les origines japonaises et tragiques de l’amitié entre Zita et le Sensei, et l’époque presque contemporaine (les années 60 dans une ambiance à la Fargo ) où un shérif et sa secrétaire, que le monde traite encore comme une enfant malgré cent ans de féminisme, tentent de démêler une sordide affaire d’enlèvements d’enfants. Tome présenté comme final – bien que la dernière image laisse imaginer un cycle suivant –, La Grande puanteur conclut les histoires initiées dans les volumes précédents (et particuliè

Le voleur quantique


Sous une couverture assez ignoble, Bragelonne a sorti récemment en français "Le voleur quantique", premier roman brillant imho de Hannu Rajaniemi.

Je l'avais chroniqué ici, puis sa suite non encore traduite là.

J'avais aussi interviewé l'auteur.

Guillaume Stellaire n'a guère aimé, schisme en vue au sein du jury du prix Planète-SF des blogueurs :)

Le voleur quantique, Hannu Rajaniemi

Commentaires

Enfin de vrais débats au sein de ce jury un peu trop consensuel. :P
Gromovar a dit…
N'est ce pas ?
Elessar a dit…
Effectivement, la couv' VO est quand même beaucoup plus classe.
Celle de Bragelonne pique les yeux un peu :-/
Gromovar a dit…
Il y en a une très belle (même si elle ne veut pas dire grand chose) avec deux cités futuristes.
Sombrefeline a dit…
Argl ! Entre ceux qui disent que c'est bien et ceux qui n'ont pas aimé, je ne sais que penser.
Je pense que je vais devoir me faire ma propre opinion sur le sujet...
En tout cas, c'est vrai que la couverture pique un peu les yeux.
Gromovar a dit…
Si tu aimes la Hard-SF très barrée, ça se tente.
Guillmot a dit…
Plutôt comparable au Nouveau Space Opéra, amha.
Gromovar a dit…
Mouais. A mi-chemin entre les deux.
Guillmot a dit…
Justement pour ça que c'est du NSO : cette impression de faire de la hard science alors que ce n'est qu'une accumulation de termes scientifiques n'étant d'aucune manière suffisamment tangibles pour être autre chose que du pur imaginaire ;)
Gromovar a dit…
D'accord pour les nanotechs extrêmes, moins en ce qui concerne les technologies informatiques :)

Maintenant, après avoir lu le début de diaspora d'Egan, plus rien ne peut se comparer en terme de Hard.