Something is Killing the Children t1, Tynion IV, Dell’Edera, Muerto

Juste quelques mots (et cette fois vraiment pas plus) sur le TPB 1 du Something is Killing the Children de l’énorme James Tynion IV, illustré par Dell’Edera et Muerto. Commençons par donner le résumé éditeur : Lorsque les enfants de la petite ville d'Archer's Peak se mettent à disparaître les uns après les autres - certains sans laisser la moindre trace, d'autres dans des circonstances extrêmement violentes - la peur, la colère et la suspicion envahissent l'entourage des victimes et laissent la police locale dans le plus grand désarroi. Aussi, quand le jeune James, seul témoin oculaire du massacre de ses trois camarades, sort de son mutisme pour parler de créatures terrifiantes vivant dans la pénombre, le coupable semble tout trouvé. Son seul espoir viendra d'une étrange inconnue, Erica Slaughter, tueuse de monstres capable de voir l'impensable, ce que l'inconscient des adultes a depuis longtemps préférer occulter. Something is Killing the Children est l’

Revue de presse (kind of)


J'avais dit le bien que je pensais du premier numéro de cette revue. Le second confirme. Dossier de fond sur la France, uchronie palestinienne, bd, prospective. C'est de l'intéressant et du bien écrit. 15€ c'est un peu cher mais c'est un trimestriel, donc ça coute moins qu'un paquet de cigarette par mois pour un plaisir bien plus intense.
Et Tigger Lilly est d'accord.
Usbek & Rica, n° 2

Commentaires

Ferocias a dit…
C'est quoi l'uchronie palestienne?
Gromovar a dit…
Une uchronie dans laquelle l'Etat palestinien aurait été proclamé en 1947 et où les rôles historiques entre juifs et palestiniens auraient été renversés.
Tigger Lilly a dit…
Je suis dans le 2 et je plussoie encore. Mais il est quand même un poil moins chouette que le premier. Effet de surprise passé ?
Gromovar a dit…
Je crois que c'est ça (la surprise passée).

Le dossier est quand même bien foutu, et, comme suporter historique de la cause palestinienne, j'ai adoré l'uchronie.

La prospective est bien foutu. La BD un peu facile.

J'ai lu sans grande conviction l'interview de Jean d'Ormesson et elle est absolument délicieuse.

Et j'en oublie.

et ce qui ne m'inspire pas, je zappe :-)

PS : Je viens aussi de recevoir le Présence d'Esprits avec la cro de Mister Guillaume.
Anonyme a dit…
pareil! j'ai raté le premier, mais j'aime bien le concept: je picore ce qui m'intéresse, je l'ouvre de temps en temps. Le dossier sur les Robots est intéressant, celui sur l'identité nationale un peu... consensuel mais malgré tout salvateur en ces temps de repli nationaliste...