The Witling - Vernor Vinge - Les Traquenards de Giri

" The Witling " (Les Traquenards de Giri en VO ?!?) est le premier vrai roman du grand Vernor Vinge, publié en 1976. Giri, une planète sur laquelle vivent les Azhiri, un peuple humanoïde stocky aux puissants pouvoirs télépathiques. Les Azhiri communs peuvent « sentir » les structures ou les êtres, téléporter leur corps ou de la matière sur de grandes distances, tuer même en tordant l'usage de la téléportation. De ce fait, leur technologie est assez primitive, guère mieux que médiévale, tant leurs pouvoirs, de téléportation notamment, rendent inutiles de grands efforts de recherche dans le domaine des transports ou de l'armement. Pourquoi fabriquer des armes quand on tue par la pensée ? Pourquoi tracer des routes quand des lacs de transit suffisent ? Dans le même ordre d'idées, il n'y a en général pas de portes aux maisons – on se téléporte de pièce en pièce –, et le palais du Roi de l'été s'étend sur deux hémisphères quand celui du Roi de l'hiver

Revue de presse (kind of)


J'avais dit le bien que je pensais du premier numéro de cette revue. Le second confirme. Dossier de fond sur la France, uchronie palestinienne, bd, prospective. C'est de l'intéressant et du bien écrit. 15€ c'est un peu cher mais c'est un trimestriel, donc ça coute moins qu'un paquet de cigarette par mois pour un plaisir bien plus intense.
Et Tigger Lilly est d'accord.
Usbek & Rica, n° 2

Commentaires

Ferocias a dit…
C'est quoi l'uchronie palestienne?
Gromovar a dit…
Une uchronie dans laquelle l'Etat palestinien aurait été proclamé en 1947 et où les rôles historiques entre juifs et palestiniens auraient été renversés.
Tigger Lilly a dit…
Je suis dans le 2 et je plussoie encore. Mais il est quand même un poil moins chouette que le premier. Effet de surprise passé ?
Gromovar a dit…
Je crois que c'est ça (la surprise passée).

Le dossier est quand même bien foutu, et, comme suporter historique de la cause palestinienne, j'ai adoré l'uchronie.

La prospective est bien foutu. La BD un peu facile.

J'ai lu sans grande conviction l'interview de Jean d'Ormesson et elle est absolument délicieuse.

Et j'en oublie.

et ce qui ne m'inspire pas, je zappe :-)

PS : Je viens aussi de recevoir le Présence d'Esprits avec la cro de Mister Guillaume.
Anonyme a dit…
pareil! j'ai raté le premier, mais j'aime bien le concept: je picore ce qui m'intéresse, je l'ouvre de temps en temps. Le dossier sur les Robots est intéressant, celui sur l'identité nationale un peu... consensuel mais malgré tout salvateur en ces temps de repli nationaliste...