Conan Le dieu dans le sarcophage - Headline - Civiello

Juste un petit mot de rien du tout parce qu'il ne faudrait pas que chroniquer Conan en BD devienne une habitude . " Le dieu dans le sarcophage " est le onzième volume des adaptations de Conan en BD chez Glénat. " Le dieu dans le sarcophage " est l'une des toutes premières nouvelles de Howard mettant en scène le personnage du Cimmérien. Après quelques éléments de background sur les civilisations maléfiques qui précédèrent dans l'Histoire le très inquiétant royaume de Stygie, on y voit un Conan engagé par un noble pour voler une coupe de grande valeur dans le trésor d'un riche collectionneur. Catastrophe, quand le barbare arrive sur les lieux de son forfait à venir il tombe sur le cadavre du collectionneur, et sur un garde qui le met en joue avec son arbalète. Catastrophe bis, arrivent sur ces entrefaites le chef du conseil inquisitorial de la ville, Demetrius, accompagné du brutal Dionus, chef des pandores locaux, et de quelques gardes armés. Arrivé s

Revue de presse (kind of)


J'avais dit le bien que je pensais du premier numéro de cette revue. Le second confirme. Dossier de fond sur la France, uchronie palestinienne, bd, prospective. C'est de l'intéressant et du bien écrit. 15€ c'est un peu cher mais c'est un trimestriel, donc ça coute moins qu'un paquet de cigarette par mois pour un plaisir bien plus intense.
Et Tigger Lilly est d'accord.
Usbek & Rica, n° 2

Commentaires

Ferocias a dit…
C'est quoi l'uchronie palestienne?
Gromovar a dit…
Une uchronie dans laquelle l'Etat palestinien aurait été proclamé en 1947 et où les rôles historiques entre juifs et palestiniens auraient été renversés.
Tigger Lilly a dit…
Je suis dans le 2 et je plussoie encore. Mais il est quand même un poil moins chouette que le premier. Effet de surprise passé ?
Gromovar a dit…
Je crois que c'est ça (la surprise passée).

Le dossier est quand même bien foutu, et, comme suporter historique de la cause palestinienne, j'ai adoré l'uchronie.

La prospective est bien foutu. La BD un peu facile.

J'ai lu sans grande conviction l'interview de Jean d'Ormesson et elle est absolument délicieuse.

Et j'en oublie.

et ce qui ne m'inspire pas, je zappe :-)

PS : Je viens aussi de recevoir le Présence d'Esprits avec la cro de Mister Guillaume.
Anonyme a dit…
pareil! j'ai raté le premier, mais j'aime bien le concept: je picore ce qui m'intéresse, je l'ouvre de temps en temps. Le dossier sur les Robots est intéressant, celui sur l'identité nationale un peu... consensuel mais malgré tout salvateur en ces temps de repli nationaliste...