Zona Cero - Gilberto Villarroel

Le Chili est un grand pays d’Amérique du Sud. Grand par son impressionnante longueur, 4300 km tout le long du Pacifique, du Pérou au Cap Horn, grand par une histoire longue et tumultueuse faite de colonisation, de bruit, de fureur, d’indépendance et d’un nombre non négligeable de périodes autoritaires plus ou moins explicites. Le Chili est le pays d’origine de Gilberto Villarroel et, après l’avoir longé par la mer dans Lord Cochrane et le trésor de Selkirk , il lui rend un hommage appuyé et dirais-je amoureux dans Zona Cero , son dernier roman publié en français Aux Forges de Vulcain. Chili, aujourd’hui. Gabriel, un ex-journaliste de guerre un peu rangé des voitures couvre un championnat de surf à Valparaiso. C’est alors qu’un très violent tremblement de terre secoue le pays. Gabriel échappe au tsunami qui suit le séisme mais son inquiétude est grande, tant pour l’état de la capitale, Santiago, que pour la santé de Sabine, sa compagne, qui y est coincée à l’avant-dernier étage d’un de

Epouvante et surnaturel en littérature, HP Lovecraft


Tu lis "Epouvante et surnaturel en littérature" et tu vis vieux et sage. Lovecraft par lui-même, même quand il parle, savamment, d'autre chose.

Je ne peux en dire plus car ma chronique sera dans le Bifrost n° 73, et elle ne reviendra ici qu’un an après la sortie de la revue (c’est à dire, pfff…).

Je peux au moins donner le résumé de la couv’ car celui-ci est disponible partout :

Pourquoi l'attrait exercé par l'épouvante et le surnaturel ? Peur, sentiment du mal, étonnement se mêlent au désir éternel de l'homme de sonder le mystère. Un maître incontesté de la littérature fantastique analyse ici ces motivations qui ont leur source dans l'angoisse atavique de l'homme devant la nature et qui assurent à ce genre littéraire sa pérennité.

Voila. Rien de plus. Sinon voici ce qui m'attend :



Commentaires

Thomas Day a dit…
Si tu as l'édition "représentée" sur ton site, détail de Hieronimus Bosch en couverture, peux-tu me dire qui en est le traducteur ?
(J'ai trouvé pas moins de trois traduction françaises différentes de cet essai, ce qui n'est pas bon pour le peu de cheveux qu'il me reste)
Gromovar a dit…
Les traducteurs sur mon exemplaire sont Bergier et Truchaud.
Brunoosfere a dit…
Question complémentaire à celle de Thomas Day : pourrais-tu me donner l'achevé d'imprimer et/ou le dépôt légal de ton livre, s'il te plaît ? Merci !
Gromovar a dit…
Alors :

DL : Février 85

Et Achevé le 19/2/85