Roger Zelazny - Le temps d'un souffle, je m'attarde

Ressortie aujourd'hui dans la toujours pertinente collection Dyschroniques du "Destination fin du monde" de Robert Silverberg qui n'était plus disponible en français depuis longtemps. Rappelons que la maison d’édition indépendante Le passager clandestin est une toute petite maison radicale, engagée et militante contre une certaine forme insatisfaisante du monde. Au milieu des non fictions, on y trouve la collection Dyschroniques qui remet à l’honneur des textes anciens de grands noms de la SF.  Nouvelles ou novellas posant en leur temps les questions environnementales, politiques, sociales, ou économiques, ces textes livrent la perception du monde qu’avaient ces auteurs d’un temps aujourd’hui révolu. On notera que chaque ouvrage à fait l’objet d’un joli travail d’édition, chaque texte étant suivi d’une biographie/bibliographie de l’auteur, d’un bref historique des parutions VO/VF, d’éléments de contexte, ainsi que de

Hey ho hey ho From home to Mars I go


Chacun sait bien que le premier voyage vers la Lune a été réalisé par un groupe d’aventuriers déterminés et audacieux à bord d’un obus de canon creux tiré par la bouche à feu la plus énorme de l’Histoire de l’Humanité. Le canon utilisé par les explorateurs, construit pour des raisons pratiques en Floride, s’inspire des Columbiad américains, canons de défense côtière de gros calibre, d’où le titre de la nouvelle de Baxter.

Car ce que nous raconte le grand Stephen ici, c’est la suite méconnue de cette histoire, le voyage vers Mars en solitaire de Impey Barbicane, toute déception bue après son voyage lunaire.
Baxter profite de l’occasion pour rendre un hommage moqueur aux erreurs scientifiques les plus flagrantes de Verne, et pour asséner un ultime coup sur la tête du pauvre Barbicane qui rêvait encore de Nature et de vie martiennes. Barbicane et Curiosity, même combat !

Un texte amusant et référentiel, guère indispensable mais pas à éviter pour autant. Et pour le prix modique de 0 € jusqu'au 30 avril, pourquoi passer au large ?

Columbiad, Stephen Baxter

Cette nouvelle participe au Challenge JLNN

Commentaires

Lorhkan a dit…
Téléchargé !
Vert a dit…
Je l'ai récupéré aussi du coup, merci pour l'info ^^
Gromovar a dit…
Tant mieux :)