Dissipatio H.G. - Guido Morselli

« Il suffit d'un peu de courage.  Plus la douleur est déterminée et précise, plus l'instinct de la vie se débat, et l'idée de suicide tombe.  Quand j'y pensais, cela semblait facile. Et pourtant de pauvres petites femmes l'ont fait. Il faut de l'humilité, non de l'orgueil.  Tout cela me dégoute.  Pas de paroles. Un geste. Je n'écrirai plus. » Ces phrases, les dernières du Métier de vivre de Pavese, sont écrites neuf jours avant son suicide. Cette « idée de suicide », ce désir de mort, le narrateur anonyme de " Dissipation H.G. " les partage. Mais lui recule, n'utilise pas sa « fiancée à l’œil noir », et lorsqu'il sort de la grotte où il pensait mettre fin à ses jours, il réalise qu'il est maintenant seul sur Terre. Que toute l'humanité a disparu. Que ne reste plus que lui dans un monde vide d'hommes. " Dissipatio H.G. " est le journal de son expérience, vécue entre un village de montagne et la ville proche de Zuri

Time is on my side


Qu'on sache qu'Armageddon Rag, précédemment chroniqué ici, ressort chez Denoël, nanti d'une couverture absolument superbe. Ce qui se trouve à l'intérieur ne l'est pas moins. On pourra y constater, s'il en était encore besoin, quel énorme auteur est George RR Martin. A ne pas rater.
Armageddon Rag, George RR Martin

Commentaires

Unknown a dit…
Superbe la couv', en effet.
yueyin a dit…
omondieu... je l'ai lu il y a... des années (beaucoup d'années en fait) j'en garde un souvenir grandiose (j'étais déjà Tolkien addict à l'époque, je n'ai pas tellement changé en fait :) mais j'avais complètement oublié que c'était de RR Martin (que je ne devais pas connaitre à ce moment là) !!! excellent, je le rachète dès qu'il sort !!!(il a mystérieusement disparu de ma bibliothèque il y a longtemps)
Gromovar a dit…
Je suis presque tenté de le racheter aussi juste pour la couv' mais je n'ai pas perdu le mien alors je ne suis pas sûr que ce soit très raisonnable.
Efelle a dit…
+1 avec Gromovar

Très bon bouquin par ailleurs.
yueyin a dit…
raisonnable ? quel est donc ce mot :-)))
Gromovar a dit…
Mouarf ! C'est ma bibliothèque qui gueule après.