Roger Zelazny - Le temps d'un souffle, je m'attarde

Ressortie aujourd'hui dans la toujours pertinente collection Dyschroniques du "Destination fin du monde" de Robert Silverberg qui n'était plus disponible en français depuis longtemps. Rappelons que la maison d’édition indépendante Le passager clandestin est une toute petite maison radicale, engagée et militante contre une certaine forme insatisfaisante du monde. Au milieu des non fictions, on y trouve la collection Dyschroniques qui remet à l’honneur des textes anciens de grands noms de la SF.  Nouvelles ou novellas posant en leur temps les questions environnementales, politiques, sociales, ou économiques, ces textes livrent la perception du monde qu’avaient ces auteurs d’un temps aujourd’hui révolu. On notera que chaque ouvrage à fait l’objet d’un joli travail d’édition, chaque texte étant suivi d’une biographie/bibliographie de l’auteur, d’un bref historique des parutions VO/VF, d’éléments de contexte, ainsi que de

Notre part de nuit GPI 2022 roman étranger



Notre part de nuit, le fleuve romanesque tempétueux de Mariana Enriquez, vient de remporter le Prix GPI 2022 pour les romans étrangers. Il en avait déjà obtenu d'autres, dont le Prix Imaginales 2022.

Si vous ne l'avez toujours pas lu, il est encore temps.
Pressez-vous quand même, l'horloge de l'apocalypse est maintenant calée sur 100 secondes avant minuit. C'est peu. Et c'est sans compter les gesticulations russes.

Commentaires

Roffi a dit…
C’est mérité.
J’appréhendais la lecture mais une dame de L’ocb et aussi votre chronique m’ont poussé à le prendre.
Du coup il sort constamment.
Gromovar a dit…
Excellente nouvelle pour cet excellent livre.
Anonyme a dit…
Mexican gothic de Silvia Moreno Garcia,traduit en français peut peut-être aussi se lire parallèlement.
Gromovar a dit…
Sans aucun doute même si la force de Notre Part de Nuit est sans commune mesure avec celle de Mexican Gothic.