Galeux - Stephen Graham Jones

« Le plus profond en l'homme, c'est la peau » écrivit Paul Valéry. Dans la cas du narrateur anonyme du " Galeux " de Stephen Graham Jones ce n'est pas complètement vrai. Car s'il est un jeune garçon passant en 389 pages de l'enfance à l'adolescence tardive, le plus important pour lui est dedans, c'est le loup qui est important. A condition qu'il y ait bien, comme il en rêve, un loup intérieur attendant son heure. " Galeux " est un émouvant roman familial. Le vaste monde du roman est le nôtre. Mais l'essentiel se passe dans le monde du narrateur, l'extérieur n'étant vu que de loin, source de nourriture ou de menace suivant les cas. Dans le petit monde du narrateur il y a sa tante Libby et son oncle Darren. Il y eut aussi son grand-père, que la vieillesse emporte au début du roman, et une mère jamais connue, morte depuis longtemps mais toujours présente dans son esprit. Pour ce qui est d'un père... Une famille incomplè

Prix PSF 2021 - Les nominés


Le scrutin pour désigner la short list du Prix Planète SF des blogueurs 2021 est maintenant clos.

Les forumeuses et forumeurs ont voté et choisi :

Les membres du jury ont voté et choisi :

  • Aucune terre n’est promise de Lavie Tidhar (Mü – Trad. Julien Bétan)
  • Vers les étoiles de Mary Robinette Kowal (Denoël – Trad. Patrick Imbert), à rattraper cet été

Mais les jurés n’ont pas réussi à se décider sur un quatrième titre ! Nous avons donc choisi de repêcher le second titre nominé par les forumeuses et forumeurs :

Cette année encore, une sélection de grande qualité qui va contraindre le jury à se torturer les méninges pour désigner le vainqueur – lors de la délibération de septembre, après les rattrapages – car, si bons que soient ces quatre livres, à la fin il ne peut en rester qu’un.

Commentaires

Lhisbei a dit…
Je l'aime bien cette sélection. :D
Gromovar a dit…
Pas mal, ouais :)