Les Divis - Brian Catling

Les Divis est le troisième et dernier tome du cycle de Vorrh . Il paraît en français dans une traduction de Nathalie Mège, toujours chez Outrefleuve. Tome 3 donc review forcément courte car tu sais ou devrais savoir, lecteur, de quoi il retourne lorsqu'on prononce, non sans frémir, le nom oublié et terrifiant de Vorrh. Brian Catling (récemment décédé hélas) y lie les fils de l'intrigue complexe qu'il avait tissés dans les deux volumes précédents. D'Ismael (étonnant, non ?)  à Modesta en passant par le professeur Schumann, Cyrena Lohr, Sidrus, ou l'incroyable Undeswilliams, tous sont là pour de dernières scènes qui, parfois, sont faites de flashbacks. Et n'oublions pas pour ce grand final, même si Dieu semble l'avoir fait, ces Ancêtres qui, après avoir failli, se sont endormis ou éparpillés à la surface de la Terre. N'oublions pas non plus que la Création dont nous faisons partie est menacée (par Dieu lui-même – spécial dédicace à Marguerite Imbert car

ROBERT SILVERBERG HALL OF FAME AWARD 2018


Robert Silverberg, mon auteur préféré de tous les temps, vient de recevoir le Hall of Fame Award à la Worldcon 2018.

Ce Prix du Fandom récompense un auteur à la carrière longue et prolifique, un homme de l'art qui a collectionné les Prix littéraires les plus prestigieux.

Il y a peu de lui chroniqué sur ce blog car, hélas (ou pas), je l'avais déjà beaucoup lu avant.

Ma plus belle expérience avec le monsieur fut la réalisation d'une interview aux Utopiales qui, si elle ne fut vraiment pas ma meilleure (que demander à quelqu'un qu'on regarde avec un air énamouré et qui en est à sa zillionième interview ?), est néanmoins mon plus grand souvenir.

Ci-dessous la liste (bien trop courte) de mes chroniques relatives à l'immense Bob :

Hanosz Prime s'en va sur Terre
Les vestiges de l'automne
Mon nom est Titan
Le livre des crânes
Le dernier chant d'Orphée
Le seigneur des ténèbres
Traverser la ville


Lisez et relisez Silverberg, vous n'aurez pas assez d'une vie !

Commentaires

John Warsen a dit…
Cet été, en mission à Tours (à l'étranger, donc) j'ai trouvé dans une librairie d'occasion un omnibus de silverberg : chute dans le réel. Pour trois euros.
https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51ZCP08JE8L.jpg
je l'ai avalé en trois semaines. Je rêve d'en trouver d'autres.
je te comprends. C'est très agréable, et ça vieillit bien.
Gromovar a dit…
Ah oui, y a du très bon là-dedans.