Les Divis - Brian Catling

Les Divis est le troisième et dernier tome du cycle de Vorrh . Il paraît en français dans une traduction de Nathalie Mège, toujours chez Outrefleuve. Tome 3 donc review forcément courte car tu sais ou devrais savoir, lecteur, de quoi il retourne lorsqu'on prononce, non sans frémir, le nom oublié et terrifiant de Vorrh. Brian Catling (récemment décédé hélas) y lie les fils de l'intrigue complexe qu'il avait tissés dans les deux volumes précédents. D'Ismael (étonnant, non ?)  à Modesta en passant par le professeur Schumann, Cyrena Lohr, Sidrus, ou l'incroyable Undeswilliams, tous sont là pour de dernières scènes qui, parfois, sont faites de flashbacks. Et n'oublions pas pour ce grand final, même si Dieu semble l'avoir fait, ces Ancêtres qui, après avoir failli, se sont endormis ou éparpillés à la surface de la Terre. N'oublions pas non plus que la Création dont nous faisons partie est menacée (par Dieu lui-même – spécial dédicace à Marguerite Imbert car

A Dim but Happy Christmas

Quand le halogène de 500W - totalement non COP21 compatible - qui assure 80% de l'éclairage du salon explose en début de soirée, les festivités qui suivent derrière sont forcément plus « intimes » mais aussi plus sûres du point de vue d'une éventuelle attaque de sniper ; chaque pièce a deux faces.

Nonetheless, je vous envoie par la pensée le bonnet, le fiasquetti de gnole, et le cierge magique, en vous souhaitant d'en faire bon usage et de passer de très bonnes fêtes.

Commentaires

Kurisu a dit…
Happy Christmas !
Tigger Lilly a dit…
Faut toujours que tu exagères, ah là là ... L'hallogène qui explose. Les gens normaux font ça en famille autour d'un sapin et d'un bon repas.

Joyeux Noël !
Gromovar a dit…
Bon bout d'an :)

"Typiquement marseillais : se dit dans les derniers jours d’une année, mais toujours après Noël et plus particulièrement le 31 décembre.
Cette expression est synonyme de : bonne fin d’année."
shaya a dit…
Joyeuses fêtes à toi aussi ! (et sans explosion d'hallogènes, c'est pas mal aussi :p)