Dissipatio H.G. - Guido Morselli

« Il suffit d'un peu de courage.  Plus la douleur est déterminée et précise, plus l'instinct de la vie se débat, et l'idée de suicide tombe.  Quand j'y pensais, cela semblait facile. Et pourtant de pauvres petites femmes l'ont fait. Il faut de l'humilité, non de l'orgueil.  Tout cela me dégoute.  Pas de paroles. Un geste. Je n'écrirai plus. » Ces phrases, les dernières du Métier de vivre de Pavese, sont écrites neuf jours avant son suicide. Cette « idée de suicide », ce désir de mort, le narrateur anonyme de " Dissipation H.G. " les partage. Mais lui recule, n'utilise pas sa « fiancée à l’œil noir », et lorsqu'il sort de la grotte où il pensait mettre fin à ses jours, il réalise qu'il est maintenant seul sur Terre. Que toute l'humanité a disparu. Que ne reste plus que lui dans un monde vide d'hommes. " Dissipatio H.G. " est le journal de son expérience, vécue entre un village de montagne et la ville proche de Zuri

La guerre de Caliban - James S.A. Corey

Après L'éveil du Léviathan, début d'une trilogie SF décoiffante de James S.A. Corey, Actes Sud publie sa suite, "La guerre de Caliban".

Tome 2 donc, bien plus politique, alors que la menace sur la race humaine se précise et s'amplifie, jusqu'à devenir terrifiante. White Walkers et protomolécule, GRRM a clairement inspiré cet auteur bicéphale dont il est proche. On peut avoir pire inspirateur.

"La guerre de Caliban" est chroniqué en VO. Clique sur le lien et la chronique cherra.

La guerre de Caliban, James S.A. Corey

Commentaires

Anonyme a dit…
Cool ! Je l'attendais depuis un moment celui-là. Le tome 1 était une de mes meilleures lectures depuis longtemps.
Gromovar a dit…
C'est fait. Tu peux y aller.