Notre part de nuit de Mariana Enriquez, Prix Planète-SF des blogueurs 2022

Né en 1973 à Buenos Aires, Mariana Enriquez est une journaliste, romancière et novelliste. En français on peut lire d'elle le recueil de nouvelles Ce que nous avons perdu dans le feu et, depuis l'an dernier, le gros roman Notre part de nuit . Après une délibération animée, Notre part de nuit , traduit par Anne Plantagenet et édité aux Editions du Sous-Sol, a obtenu le Prix Planète-SF des Blogueurs 2022. Notre part de nuit est un roman-fleuve qui est autant une histoire fantastique d'une grande cruauté qu'une évocation du passé troublé de l'Argentine - le pays d'origine de l'autrice. C'est aussi la mise en lumière noire de rapports père-fils, avec tout ce que ces rapports comportent d'ambiguïté entre amour et exigence, ou encore de relations familiales dysfonctionnelles jusqu'à l'inimaginable. Récit émietté, récit développé sur des décennies, récit éparpillé entre les lieux et les époques, récit kaléidoscopique mais toujours limpide, Notre p

Comment suivre Dieu quand Dieu n'est pas là ?

Lucifer, suite et fin.
Je serai très bref car j'ai déjà beaucoup écrit sur cette série qui se termine ici.

La guerre à la fin des temps arrive à sa conclusion. Il en sort non l'oblitération crainte mais une solution - sacrificielle - satisfaisante. Et, après maintes morts et destructions, une Création plus libre et responsable peut-être. On peut l'espérer. C'est ce vers quoi semble tendre l'avenir.

Les histoires se terminent, les phrases d'adieu sont prononcées. Un nouveau Dieu accepte peu à peu sa responsabilité et admet que le plus difficile dans l'omniscience et l'omnipotence est de laisser faire.

Une belle fin pour une belle série que Mike Carey conclut avec plus de cent pages d'adieux et de sorties de scène.

Lucifer Book Five, Carey et al.

Commentaires

Vert a dit…
J'espère qu'ils auront la bonne idée de la traduire en français un jour (genre après Sandman ^^)
Gromovar a dit…
Ca serait une excellente idée. Faites du bruit sur leur page FB.