La Muraille de Chine - Franz Kafka

Ressortie du recueil La Muraille de Chine de Franz Kafka aux Forges de Vulcain. Traduit par Stéphane Rilling qui postface et nanti d’une intéressant préface d’Éric Pessan, le recueil est articulé autour de La Construction de la muraille de Chine , une nouvelle de longueur moyenne, et de textes beaucoup plus courts, tous écrits entre 1917 et 1922 alors que l’empire austro-hongrois s’effondrait, que l’antisémitisme montait, parallèlement au sionisme, et que l’intérêt pour le Chine, immense et en partie incompréhensible, était fort. Passé Le chasseur Gracchus , un premier texte dont l’intérêt narratif m’a largement échappé, Kafka construit ici par fragments (certaines nouvelles ne font que deux ou trois pages) la vision d’un monde qui échappe largement à la compréhension humaine et dans lequel l’absurde (on le dit toujours) mais aussi l’arbitraire (on le dit parfois moins) est la norme. Le monde de Kafka est immense, comme la Chine. Immense au point que l’homme normal n’en voit jamais

Le livre du long soleil - Gene Wolfe


"Le livre du long soleil", œuvre majeure de Gene Wolfe, sort en Intégrale chez Mnémos. C'est dense, riche, énorme, mais ardu. Si tu te sens le courage, lecteur...

Je ne peux en dire plus car ma chronique sera dans le Bifrost n° 79, et elle ne reviendra ici qu’un an après la sortie de la revue (c’est à dire, pfff…).

Je peux au moins donner le résumé de la couv’ car celui-ci est disponible partout :

Dans ce cycle à la fois subtil et truculent, Gene Wolfe nous emporte avec sa maestria coutumière sur le Méande, un monde à l’horizon concave et au soleil identique, semble-t-il, à une immense ligne lumineuse qui traverse les cieux. Voici un univers tout à la fois empreint de fantasy et abritant d’étranges reliques mécaniques, où les habitants ont oublié l’usage de la technologie et n’ont plus que les prières et les sacrifices comme seuls espoirs. Mais un jeune prêtre, attachant et naïf, est peut-être l’élu qui pourrait sauver les siens… Il entreprend alors un voyage sans fin, inconscient des immenses périls, des remises en question et des rencontres renversantes qui l’attendent.

Voila. Rien de plus. Sinon voici ce qui m'attend :

Commentaires

efelle a dit…
Je l'ai acheté en VO il y a quelques années mais ne m'y suis toujours pas mis.
J'ai plein de Gene Wolfe dans ma PAL en fait. Va falloir que je m'y mettes.
Vert a dit…
J'ai essayé de lire Le chevalier-mage de Gene Wolfe y'a quelques années, je me suis bien cassée les dents dessus, depuis je fuis l'auteur... mais faudrait que je réessaye un jour !
Gromovar a dit…
Je comprends. C'est une vraie forêt à débroussailler. Il fait avoir et l'envie et la patience.
Gromovar a dit…
Pour voir au moins. Mais en VO ça me parait audacieux.
Lorhkan a dit…
Ca m'intéresse bien, mais il faut être prêt je pense...
Entre ça et l'intégrale de "L'ombre du bourreau" chez Lunes d'Encre, tu conseilles quoi ?
Gromovar a dit…
Je vais être classique et dire que L'ombre du bourreau (Le livre du long soleil) est LE cycle principal. Mais je crois qu'il est encore plus long ;)
SFFF Blog a dit…
L'ombre du Bourreau est le tome 1 du Livre du _Nouveau_ Soleil ^^
Je viens de finir le tome 3 sur 4 en VO, c'est excellent mais il faut effectivement s'accrocher !
Gromovar a dit…
Il parlait de l'intégrale ^^

Accrochage nécessité en effet ;)