84K - Claire North - Retour de Bifrost 105

Marx et Lénine l'ont affirmé, « l'Etat n'est qu'un instrument au service de la bourgeoisie », oubliant que parfois, en bon Léviathan, il empêchait aussi les religions de se foutre sur la gueule. Puis vint Thatcher qui du Léviathan coupa les appendices (éducation, santé, transport, aides sociales) qui servaient le peuple, ce que même les deux grands anciens n'avaient pas su prédire. Dans 84K , Claire North imagine une Angleterre qui serait allée tout au bout de la logique thatchérienne, une Angleterre dans laquelle privatisations, externalisations et suppressions des crédits sociaux auraient atteint des niveaux tels qu'une population plongée dans une très grande misère y entrevoit (derrière des barrières) une petite élite qui en extrait sans limite la plus-value. Jusqu'au point où même la police, la justice et la fiscalité sont passées entre les mains de la Compagnie (holding quasi métaphysique qui possède toutes « les compagnies qui possèdent des compagnie

Breaking news : Palmares roman des Utopiales 2013

Juste quelques lignes pour signaler que le Prix Planète-SF des blogeurs 2013 a été attribué à La Maison des Derviches de Ian McDonald, et le trophée remis lors d'une cérémonie très amicale, en présence de l'auteur, de son épouse, et de son éditeur Gilles Dumay.

Ian McDonald a accordé une interview à Quoi de Neuf qui sera bientôt transcrite ici. Stay tuned !






Le Prix Utopiales Européen a été décerné à Exodes de Jean-Marc Ligny. Il était interviewé ici.










Je félicite très vivement les deux auteurs de deux romans brillants, avec d'autant plus de sincérité que je les avais très appréciés tous le deux.

Commentaires

Lorhkan a dit…
Félicitations aux auteurs, et "Exodes" est en effet un bien bon roman.

Quant au McDonald, je pense que ça va me plaire. ;)
Gromovar a dit…
J'espère que tu ne seras pas déçu mais j'en doute.