Roger Zelazny - Le temps d'un souffle, je m'attarde

Ressortie aujourd'hui dans la toujours pertinente collection Dyschroniques du "Destination fin du monde" de Robert Silverberg qui n'était plus disponible en français depuis longtemps. Rappelons que la maison d’édition indépendante Le passager clandestin est une toute petite maison radicale, engagée et militante contre une certaine forme insatisfaisante du monde. Au milieu des non fictions, on y trouve la collection Dyschroniques qui remet à l’honneur des textes anciens de grands noms de la SF.  Nouvelles ou novellas posant en leur temps les questions environnementales, politiques, sociales, ou économiques, ces textes livrent la perception du monde qu’avaient ces auteurs d’un temps aujourd’hui révolu. On notera que chaque ouvrage à fait l’objet d’un joli travail d’édition, chaque texte étant suivi d’une biographie/bibliographie de l’auteur, d’un bref historique des parutions VO/VF, d’éléments de contexte, ainsi que de

Hope you guess my name

Hola peuple ébahi !

Si tu te demandes s'il serait judicieux de te délester de quelques piécettes pour acquérir l'opuscule intitulé "Sympathies for the devil" du diabolique Thomas Day, qui, s'il n'a pas inventé le titre, a au moins écrit ce qui dort entre les couvertures, sache que l'insigne Gromovar en disait déjà beaucoup de bien il y a quelques années (le dit Gromovar jouait encore souvent aux jeux de rôles, ça se sent). Sa chronique est ici. Tu sais ce qui te restes à faire.

Sympathies for the devil, Thomas Day

Commentaires

Efelle a dit…
J'en garde un bon souvenir, il y a un texte exceptionnel dans le lot.
Gromovar a dit…
Yep, "La notion de génocide nécessaire".
A noter que dans quelques années, quand le livre numérique sera correctement établi, ce sera le type de livre qui sera téléchargé avec sa BO pour écoute en direct.

De la bonne série B fort honnête en tout cas, qui me fait souvent penser à Tarantino dans la démarche. Un génial fanboy est souvent préférable à un auteur original mais besogneux...
Gromovar a dit…
Vrai qu'avec la BO, ça aurait de la gueule.