Roger Zelazny - Le temps d'un souffle, je m'attarde

Ressortie aujourd'hui dans la toujours pertinente collection Dyschroniques du "Destination fin du monde" de Robert Silverberg qui n'était plus disponible en français depuis longtemps. Rappelons que la maison d’édition indépendante Le passager clandestin est une toute petite maison radicale, engagée et militante contre une certaine forme insatisfaisante du monde. Au milieu des non fictions, on y trouve la collection Dyschroniques qui remet à l’honneur des textes anciens de grands noms de la SF.  Nouvelles ou novellas posant en leur temps les questions environnementales, politiques, sociales, ou économiques, ces textes livrent la perception du monde qu’avaient ces auteurs d’un temps aujourd’hui révolu. On notera que chaque ouvrage à fait l’objet d’un joli travail d’édition, chaque texte étant suivi d’une biographie/bibliographie de l’auteur, d’un bref historique des parutions VO/VF, d’éléments de contexte, ainsi que de

Stilnox


"Magiciennes et sorciers" est la seconde anthologie publiée par Mnémos à l'occasion des Imaginales. Elle m'a paru bien inférieure à la première, "Rois et capitaines", qui était déjà bien moyenne.
Point de fantastique ici (ou à la marge) mais essentiellement de la fantasy, historique parfois. C'est un choix ; pourquoi pas ? Ce qui pose problème dans ce recueil, c'est qu'il y a écrit "Nouvelles de commande" à l'encre invisible sur la couverture. Les auteurs présents ne se sont visiblement pas trop fatigués, et je ne suis pas sûr qu'ils étaient tous inspirés par le thème (à preuve, beaucoup d'auteurs ont simplement recyclé leur univers ou leur personnage principal dans une optique Tintin ou Martine). La lecture de ce recueil a été un long ennui, à deux ou trois exceptions près dont j'ai envie d'embrasser les auteurs pour les remercier. Les voici :

Coeur de serpent de Sire Cédric est un bon conan-like qui, à défaut d'être original, est bien réalisé. Dès les premières lignes on sait où on se trouve tant les références sont correctement exploitées.

Toiles déchirées de Charlotte Bousquet est un joli texte sur la grandeur, la décadence, la trahison, et la vengeance, agréable à lire même s'il souffre d'une certaine lenteur.

T'humilierai de Justine Niogret est sans doute le meilleur par la tension et le malaise qu'il parvient à induire en seulement quelques pages, preuve d'une grande maîtrise littéraire C'est le seul texte dans lequel je sois entré émotionnellement.

Le crépuscule des maudites de Sylvie Miller et Philippe Ward est un bon texte de fantasy historique, crépusculaire, et au contexte original.

L'Autre de Pierre Bordage est un récit intelligent qui montre comment la frustration sexuelle et la rumeur ont conduit des milliers de femmes au bucher. Si on a aimé, il faut aller lire The Hangman's Daughter.

Au final, lire "Magiciennes et sorciers" ne fut qu'un ténébreux orage, traversé çà et là par de brillants soleils.

Magiciennes et sorciers, anthologie

L'avis d'Efelle

L'avis de Lelf

L'avis de Serafina

Commentaires

Guillaume44 a dit…
Mouais bof, ça me dit rien non plus.
Gromovar a dit…
Tu t'en porteras bien. Je commence à m'inquiéter d'avoir commandé Victimes et Bourreaux du coup.
dabYo a dit…
Je viens de finir Victimes & Bourreaux, c'est beaucoup plus correct
Gromovar a dit…
Je l'ai dans ma pile alors tu em redonnes un peu d'espoir.