Un soupçon de bleu, Ken Liu dans Bifrost 104

Dans le Bifrost 104 , en plus de la critique de toutes les nouveautés SFFF et des rubriques habituelles, on trouve une nouvelle de Ken Liu absolument somptueuse : « Un soupçon de bleu » Uchronie draconique, « Un soupçon de bleu » réussit l’exploit d’aborder la théorie de Gaël Giraud sur le lien entre énergie et croissance économique, de métaphoriser les externalités négatives qu’elle engendre sur les hommes et l’environnement, de parler effet d’agglomération et attractivité des territoires, sans oublier la destruction créatrice chère à Aghion (ça change un peu) ni le Nimby. Le tout en étant compréhensible par quiconque n’est guère familier avec ces concepts et en étant aussi émouvant que franchement drôle. De la très belle ouvrage d’un grand maître de la forme courte.

Procrastiner, que c'est bon


Le numéro 2 de la revue Angle Mort est disponible à l'achat, et comme toujours, publié par morceaux gratuitement.
Dans ce numéro il y a deux textes intéressants.
Le "Véelles" de Adam-Troy Castro est étrange et dérangeant, dans la description qu'il fait d'une exploitation sans limite du corps. J'aurais bien vu Catherine Dufour écrive cette nouvelle.
Le "Pragmata" de David Calvo n'est pas un texte SFFF, mais c'est une description tellement bien vue du fléau de la procrastination qu'il faut l'avoir lue. Intelligent et décapant, à tous les sens du terme.

Angle mort, Anthologie

Commentaires

Munin a dit…
Oui, décapant, c'est le mot. :)
Gromovar a dit…
En effet :)