Fables - Willingham, Buckingham

Première lecture (mieux vaut tard que jamais !) d'une série publiée entre 2003 et 2015 : Fables . 150 exemplaires (avec un redémarrage récent au numéro 151) écrits par Bill Willingham, avec principalement Mark Buckingham aux pinceaux, 14 (et même un peu plus) Eisner Awards. Après une Intégrale en 10 tomes chez Urban, voici qu'arrive la même en « poche » à petit prix chez Urban Comics Nomad. Les deux premiers numéros sont sortis il y a peu et c'est là qu'enfin je suis entré dans l'histoire. Je ne vais pas chroniquer longuement ici une série bien connue que quantité d'entre vous, lecteurs, ont déjà lue et appréciée, j'en suis convaincu. Disons simplement que Buckingham transporte les personnages des contes (dans leur immense diversité et profusion) dans le monde moderne. Fuyant un Adversaire qui les a conquis et massacrés royaume de conte après royaume de conte, les Fables survivantes ont trouvé refuge dans notre monde il y a quelques siècles déjà ; entre

Je suis une atroce feignasse


Le grand Néault vient de superbement chroniquer le tome 1 de Rex Mundi. Comme souvent je n'ai rien à ajouter ni à retrancher à son analyse. Notons que j'avais déjà acheté ce volume lors de sa première parution chez Semic et que l'interruption de la série m'avait fort marri. Merci à Milady Graphics de reprendre l'aventure.


J'ai aussi particulièrement apprécié SuperPhilo pour sa qualité rédactionnelle, et n'hésitant devant aucune bassesse, je vous renvoie encore à l'article de Néault.

Deux publications qui illustrent encore, si besoin en était, la qualité des publications Milady Graphics (dont je ne suis pas actionnaire), ainsi que celles des chroniques d'Univers Marvel (dont je ne suis pas un rédacteur).

Superphilo, Van Lente, Dunlavey
Rex Mundi, t1 Le Gardien du Temple, Nelson, Johnson

Commentaires

Unknown a dit…
Super philo m'a l'air génial !
Gromovar a dit…
C'est le cas, même si j'aurais aimé beaucoup plus de philosophes.