Once Upon a Time at the End of the World t 2 - Aaron - Tefenkgi

J'avais vraiment - et un peu étonnamment - aimé le tome 1 de Once Upon a Time at the End of the World . Ce tome 2, intitulé The Rise and Fall of Golgonooza , commence comme un mix incestueux entre Portlandia et Disneyland avant de virer à l'horreur peu expliquée si ce n'est par la nécessité de faire avancer le récit. Plus précisément on voit dans cette deuxième partie que l'amour ne dure pas toujours, que la beauté est dans les yeux de celui qui regarde, et blablabla. Pour les lecteurs échaudés qui ont envie de lire sur l'amour triste, je conseille de s'épargner cet album et de se contenter de lire les deux pépites de sagesse ci-dessous, plus rapides et bien plus utiles : "Our love will last forever, until the day it dies" Virgin Prunes Et, "I chose an eternity of this Like falling angels The world disappeared Laughing into the fire Is it always like this? Flesh and blood and the first kiss The first colors, the first kiss We writhed under a red

Neault rulez


Le blog de Néault, Univers Marvel, devient un important prescripteur de comics et BD, au moins en ce qui me concerne ;-)
Suite à la lecture de ce post, je commande le premier tome de "Ruse". Et c'est encore une excellente recommandation.
"Ruse" met en scène un détective qui est un Sherlock Holmes poussé à l'extrême de ses qualités et de ses défauts. Il est assisté d'un Watson féminin qui a ceci de particulier qu'il est doté de pouvoirs magiques cachés. Et le tout se situe dans un univers victorien très légèrement uchronique.
Les dessins et les couleurs sont absolument superbes et justifient à eux seuls d'investir dans les albums. La présentation, papier glacé, couverture en dur, format à l'italienne, est de grande qualité. Les scénarios, sans être renversants d'originalité, sont agréables à lire. Au final, de biens beaux objets à posséder dans une BDthéque.
Ruse, Waid, Guice, Perkins, Depuy

Commentaires

Moi qui suis une grande fan de Sherlock Holmes j’avoue que ça me tente grandement en plus je suis curieuse de voir ce que donne la version féminine de watson.

( Est-ce qu’on y aperçoit le Professeur Moriarty ? )
Gromovar a dit…
Je précise, mais c'est déjà sur le post de Néault, qu'on ne peut se procurer Ruse neuf que par commande directe auprès des Edtions Tournon, par Internet.
Et pas de Moriarty dans le 1 mais une comtesse bien cruelle.