Roger Zelazny - Le temps d'un souffle, je m'attarde

Ressortie aujourd'hui dans la toujours pertinente collection Dyschroniques du "Destination fin du monde" de Robert Silverberg qui n'était plus disponible en français depuis longtemps. Rappelons que la maison d’édition indépendante Le passager clandestin est une toute petite maison radicale, engagée et militante contre une certaine forme insatisfaisante du monde. Au milieu des non fictions, on y trouve la collection Dyschroniques qui remet à l’honneur des textes anciens de grands noms de la SF.  Nouvelles ou novellas posant en leur temps les questions environnementales, politiques, sociales, ou économiques, ces textes livrent la perception du monde qu’avaient ces auteurs d’un temps aujourd’hui révolu. On notera que chaque ouvrage à fait l’objet d’un joli travail d’édition, chaque texte étant suivi d’une biographie/bibliographie de l’auteur, d’un bref historique des parutions VO/VF, d’éléments de contexte, ainsi que de

Don't flush !


Sur un thème voisin du précédent, voici un livre bien plus utile.
Que faire aux toilettes à part s'ennuyer ? Se cultiver est une option. Et quand c'est sur des questions essentielles, c'est avec impatience qu'on attend d'y retourner.
140 pages de perles sous une couverture en relief rappelant élégamment un carrelage. Tout sur les toilettes et salles de bains donc. Joindre l'utile à l'agréable. Une sorte de sightseeing.
Sait-on par exemple que la première baignoire des USA a été rapportée de France en 1790 par Benjamin Franklin ?
Qu'il est interdit de jeter son pot de chambre par les fenêtres à Paris depuis 1395 ?
Qu'Eliogabal, Arius, Edmond II d'Angleterre, Henri III de France ont été asssassinés dans leurs toilettes ?
Qu'un bébé salit en moyenne 10000 couches avant de savoir aller au pot ?
Je vous laisse découvrir le reste.
Le compagnon des toilettes, James Buckley Jr.

Commentaires

Anonyme a dit…
une bonne idée cadeau si on a des amis qui refont leurs toilettes ...( oh quel sens de la formule , je devrais bosser dans un magazine feminin !)
Gromovar a dit…
Ou pour une crémaillère...