Gromovar, coach lecture de l'été

L’été approche (je sais, ce n’est pas évident à l’œil nu) . Que lire cet été quand tu auras un peu plus de temps que d’habitude, lecteur ? Tu as plus de temps, c’est le moment alors de lire ce  Guerre et Paix que tu gardes toujours pour quand tu seras moins pris. Dans le cas improbable où tu aurais déjà lu Guerre et Paix , je peux te donner quelques conseils de secours, quelques lectures d’urgence pour tenir le temps d’aller à la bibliothèque chercher l’ Ulysse de James Joyce. First things first , si tu n’as que peu de temps et veux lire une bien belle histoire SF, une de celles avec lesquelles, normalement, on entre en SF comme en religion pour ne plus jamais en sortir, je te conseille La Marche funèbre des marionnettes d’Adam-Troy Castro. Tu as peut-être un peu plus de temps. Penche-toi alors sur Délivrez-nous du bien , un révoltant thriller de Joan Samson qui enflammera ton sens de l’injustice. Assez court encore mais plus propice à assombrir un été qui s’annonce radieux entre tr

Blackwater 2 - La Digue - Michael McDowell


Sortie du tome 2 du feuilleton Blackwater, intitulé "La Digue".


Cette chronique, et celles qui suivront pour les numéros suivants, seront très succinctes. Le but est de ne pas spoiler pour ceux qui n'achèteraient pas chaque numéro dès sa sortie.

La guerre de tranchées continue entre les générations de la famille Caskey.

De nouveaux-venus, bien moins patriciens que les Caskey, arrivent en ville et s'allient, plus ou moins volontairement, à l'un ou l'autre des camps opposés.

De nouveaux enfants naissent et un nouvel équilibre des prospérités se forme entre les riches familles de la ville.

La digue destinée à protéger la ville des crues, tant redoutée par Elinor dans le tome 1, se matérialise enfin dans la réel à l'issue d'un chantier pharaonique. Elle modifie tant la forme de la ville que sa tranquillité. Elle impose aussi un cruel sacrifice.

Et qu'y a-t-il vraiment dans la très belle maison d'Elinor et d'Oscar ? Il faudra lire pour le savoir - ou au minimum se le demander.


Blackwater t2, La Digue, Michael McDowell

Commentaires