Madeleine, Résistante - Morvan - Bertail - Riffaud

" Madeleine, Résistante ". La BD. Tout commence en 1994 quand Raymond Aubrac dit sans cérémonie à Madeleine Riffaud qu'elle doit « ouvrir sa gueule ». Qu'elle doit témoigner, raconter son histoire et celles des résistants qu'elle connut, afin que le souvenir des moments terribles de l'Occupation ainsi que du courage qu'il suscita et des sacrifices qui s'y accomplirent ne s'éteigne pas avec ceux qui les portent, parfois dans leur chair même. C'est ensuite une rencontre avec Jean-David Morvan, qui commence mal – Madeleine ne voit guère quoi faire en BD – et se termine bien quand l'ancienne résistante accepte de raconter les années noires à un Morvan qui les mettre en image grâce à Dominique Bertail. C'est enfin une trilogie à venir (tome 1 ici) , fruit de mois de confiance et de collaboration. J'ai lu ce tome 1 avec inquiétude tant je ne suis guère friand des récits hagiographiques dont accouche souvent ce genre de projet, d'auta

Utopiales 2021 - Blog en pause


Littérature, BD, cinéma, jeux, expositions, tables rondes et rencontres, courez aux Utopiales 2021.
Jusqu'à la semaine prochaine, le blog est donc en semi-pause. Ne vous étonnez pas s'il y a de la latence dans mes réponses.

Utopiales rulez !

Commentaires