Dissipatio H.G. - Guido Morselli

« Il suffit d'un peu de courage.  Plus la douleur est déterminée et précise, plus l'instinct de la vie se débat, et l'idée de suicide tombe.  Quand j'y pensais, cela semblait facile. Et pourtant de pauvres petites femmes l'ont fait. Il faut de l'humilité, non de l'orgueil.  Tout cela me dégoute.  Pas de paroles. Un geste. Je n'écrirai plus. » Ces phrases, les dernières du Métier de vivre de Pavese, sont écrites neuf jours avant son suicide. Cette « idée de suicide », ce désir de mort, le narrateur anonyme de " Dissipation H.G. " les partage. Mais lui recule, n'utilise pas sa « fiancée à l’œil noir », et lorsqu'il sort de la grotte où il pensait mettre fin à ses jours, il réalise qu'il est maintenant seul sur Terre. Que toute l'humanité a disparu. Que ne reste plus que lui dans un monde vide d'hommes. " Dissipatio H.G. " est le journal de son expérience, vécue entre un village de montagne et la ville proche de Zuri

Utopiales 2021, ça approche


Chers amis lecteurs, sachez que les Utopiales 2021 se tiendront à Nantes du 29 octobre au 1er novembre, sur le thème Transformations (what else ?).
Retour apprécié du plus grand festival français d'Imaginaire et de sciences après une édition 2020 annulée pour cause de pandémie - quoi de plus SFFF ?


Sachez que cette année, Covid oblige, il faudra montrer un pass sanitaire et être masqué dans les lieux fermés.
Sachez que s'y tiendront de très nombreuses tables rondes et conférences, pour lesquelles il faudra néanmoins réserver sa place en suivant ce lien.


Sachez que vous pourrez y rencontrer ou simplement y croiser de très nombreux invités, auteurs, scénaristes, graphistes, scientifiques, etc.,
qu'il y aura une Université éphémère au Lieu Unique (dont on espère qu'elle ne sera pas, de surcroit, invisible),
que le professeur Zutop tiendra école pour les enfants (avec notamment un cours de salubrité publique sur le fonctionnement des vaccins),
que des films seront projetés en nombre, que des expos seront visibles dont une expo Goldorak,
et que le bar de Mme Spock, l'épicentre du festival, sera ouvert.


Sachez, amis lecteurs, que parmi les très nombreux invités présents tu pourras voir ces seize belles personnes dont j'ai lu des livres, qu'ils les aient écrits, dirigés, ou publiés.

Sachez que bien d'autres seront aussi présents. Si votre chouchou n'est pas sur la mosaïque il sera peut-être malgré tout aux Utopiales.

Sachez aussi que vous pourrez croiser une bonne partie du jury du Prix Planète-SF des Blogueurs qui vient de délivrer son Award 2021 à Aucune terre n'est promise de Lavie Tidhar.


Sachez enfin que, faute de Barack Obama, retenu, il faudra vous contenter de Gromovar pour des conseils de lecture SFFF.

Commentaires

lutin82 a dit…
Rhooo, je n'aurai même pas Gromovar pour les conseils de lectures et des papotages passionnés!!
Gromovar a dit…
Tu lâches l'affaire ?