The Old Axolotl - Jacek Dukaj

Futur proche. Pour commencer. La Terre a été balayée par une vague de neutrons d'origine inconnue qui a éliminé toute vie biologique. Ne reste de la seule oasis de vie connue dans l'univers qu'une boule inerte, stérilisée comme un intestin après un traitement antibiotique surdosé. Difficile alors d'y placer une histoire, sauf à savoir rendre romanesque le mouvement des plaques tectoniques. Une histoire est néanmoins possible dans le court roman The Old Axolotl , de l'auteur polonais Jacek Dukaj, nominé pour le Janusz A. Zajdel Award 2016 . Car, dans le monde imaginé par Dukaj, alors que la vague neutronique passait de méridien en méridien, quelques poignées d'humains (aucun Asiatique, premiers touchés et premiers morts avant même de comprendre ce qui se passait) ont réussi à s'uploader en catastrophe à l'intérieur de divers serveurs informatique en utilisant des versions (bien ou mal) patchées d'un jeu online censé utiliser des bots modelés à parti

Le Château des millions d'années en BD - Nolane - Przybylski


Juste un mot rapide pour dire que vient de sortir le premier tome de l'adaptation BD du "Château des millions d'années" de Stéphane Przybylski.

Scénarisé par Richard Nolane et dessiné par Zeljko Vladetic, l'album illustre la première moitié du roman original. Une suite et fin est à venir prochainement.

J'avais dit le grand bien que je pensais du roman. Je maintiens. Ici, adaptation oblige, il y a moins de détails. Le format a ses exigences propres. Mais on retrouve l'essentiel de ce qui faisait le charme du roman : un mélange d'Indiana Jones, de X-Files, et d'histoire du nazisme, porté par un personnage ambigu en train de changer d'allégeance.

Je me demande toujours à l'occasion de l'adaptation d'une œuvre que je connais si elle est assez compréhensible pour les nouveaux-venus, si les indispensables coupes ne l'ont pas trop obscurcie. Phooka semble dire que non. Tant mieux alors. Et comme elle, le dessin n'a provoqué aucun enthousiasme délirant chez moi, bien trop old school à mon goût et pas toujours précis dans les visages.

Voici donc un album qui, au global, fait plaisir par ce qu'il raconte. A offrir ou à s'offrir (pour le placer à côté du roman éventuellement).

Le Château des millions d'années, Nolane, Vladetic, Przybylski

Commentaires

Phooka a dit…
Nos avis se rejoignent à ce que je lis. J'aime bien le découpage et le récit (et oui ça reste très compréhensible en BD). Je ne suis pas fan du dessin (en particulier les visages), même si je m'y suis habituée au fil des pages.