The Book of all Skies - Greg Egan

Imaginez un monde « coupé » en un très grand nombre de morceaux. Des morceaux qui, chacun, semblent un monde à part entière ou au moins un pays, dotés chacun d'un nom, d'une population (souvent) , d'une « ambiance » physique ou zoologique, d'une plus ou moins grande proximité avec son étoile. On passe de l'un à l'autre de ces morceaux à travers un « anneau » ou « cerceau », accessible depuis un point géographique précis du monde présent dans chaque morceau, ce qui fait de ce monde un espace multiplement connecté. Si on utilise l'anneau dans un sens on atteint un certain morceau (« ciel », d’où le titre) qu'on peut se représenter comme « au-dessus », et si on l'utilise dans l'autre sens on atteint le « ciel » qui serait « en-dessous » – tout ceci hors de toute verticalité physique bien entendu. De saut en saut on ferait – si tout était optimal – une boucle sans fin qui finirait par ramener le voyageur à son point de départ. Sous l'un de ces c

29 février : le sacre du roi



Qu'on se souvienne que le 29 février 2004 Le retour du roi obtint 11 Oscars, entrant ainsi dans le club très restreint des film détenant le record du nombre d'Oscars.
Il fallait bien poster quelque chose en ce 29 février qui ne reviendra que dans quatre ans si le coronavirus ne nous a pas achevé d'ici là.

Commentaires

Baroona a dit…
Je suis sûr que cet univers aurait pu faire de très bons livres. O=)
Gromovar a dit…
Tu sais ce qui te reste à faire ;)