The Witling - Vernor Vinge - Les Traquenards de Giri

" The Witling " (Les Traquenards de Giri en VO ?!?) est le premier vrai roman du grand Vernor Vinge, publié en 1976. Giri, une planète sur laquelle vivent les Azhiri, un peuple humanoïde stocky aux puissants pouvoirs télépathiques. Les Azhiri communs peuvent « sentir » les structures ou les êtres, téléporter leur corps ou de la matière sur de grandes distances, tuer même en tordant l'usage de la téléportation. De ce fait, leur technologie est assez primitive, guère mieux que médiévale, tant leurs pouvoirs, de téléportation notamment, rendent inutiles de grands efforts de recherche dans le domaine des transports ou de l'armement. Pourquoi fabriquer des armes quand on tue par la pensée ? Pourquoi tracer des routes quand des lacs de transit suffisent ? Dans le même ordre d'idées, il n'y a en général pas de portes aux maisons – on se téléporte de pièce en pièce –, et le palais du Roi de l'été s'étend sur deux hémisphères quand celui du Roi de l'hiver

Never complain, Never explain

Ou pas.


Ami lecteur. "Never complain, never explain", c'est la règle depuis toujours ici. Mais aujourd'hui, je dois y faire une entorse, car ce blog ressemble de plus en plus au pauvre Mr Valdemar, tragique personnage alité d'Edgar Poe qui était déjà mort mais ne le savait pas encore.

De fait, si tu es un habitué des lieux, lecteur, tu auras sûrement remarqué le petit nombre de chroniques des deux derniers mois, à fortiori de chroniques originales.
Et tu penses peut-être que je n'ai plus envie de te conseiller de bonnes lectures.

- Erreur -

Le faible nombre de chroniques résulte d'un déplaisant Effet Papillon.

Lancinantes douleurs cervicales - > longs moments récurrents de position allongée à plat
Longs moments récurrents de position allongée à plat - > faible temps de lecture
Faible temps de lecture + longs moments récurrents de position allongée à plat - > très faible temps de chronique

Rythme lent donc, et qui risque de le rester un moment (je commence à désespérer d'une solution rapide). Je fais mon possible, mais présentement je peux peu.

Commentaires

Anudar a dit…
Eh bien : bon rétablissement... et bon courage d’ici là !
Apophis a dit…
Aïe... Je te souhaite bon courage et un prompt rétablissement !
Baroona a dit…
Damn. Bon courage à toi !
Thomas Day a dit…
C'est pas marrant, mais il te reste les audiobooks dans ton malheur... certains sont très bien faits, me suis-je laissé dire.
Allez soigne-toi bien...
Mariejuliet a dit…
Prends soin de toi, c'est le plus important.
Gromovar a dit…
Merci à tous. C'est sympa.

Je me ferais bien Cœur avec les doigts si je pensais que ça pouvait servir.
Tororo a dit…
Bon repos, bon rétablissement et en attendant, beaucoup de patience (ne pas pouvoir publier de chronique, je suis sûr qu'on y survit, mais ne pas pouvoir lire du tout, ça doit être dur).
Gromovar a dit…
Merci.

Je fais un peu mais bien moins que ce que j'aimerais. Je vais profiter des quelques jours de vacances pour avancer sur les deux axes.