The Briar Book of the Dead - Angela Slatter

Silverton est une petite ville prospère, loin de la grande Lodellan où se trouve le siège du pouvoir ecclésiastique. Lovée au cœur d’une nature paisible, elle serait juste une cité prospère sans grande originalité si elle n’avait deux particularités : elle est gouvernée depuis des siècles par les Briar, une dynastie de sorcières, et elle sert, pouvoirs des Briar aidant, de poste de garde contre les abominations qui pourraient sortir des Darklands. Ellie, l’une des quatre cousines de la dernière génération Briar, est dépourvue de pouvoir magique. C’est sa marque, sa souffrance, sa honte depuis sa prime enfance. Destinée à devenir intendante, bras droit et conseillère de la future Briar Witch, sa cousine Audra, Ellie découvre par hasard à l’âge adulte qu’elle a néanmoins un don : elle peut voir les fantômes et leur parler. Alors que les choses changent à Silverton et que le clergé de Lodellan recommence peut-être à s’intéresser à ces sorcières qu’il dispense depuis toujours de poursuites

Les Mystères de Paris - 1 Le tapis-franc


Un mot d'introduction (qui sera la dernière intervention hors texte) :
Commence aujourd’hui le résumé des Mystères de Paris. L'objectif est d'un chapitre par jour (sauf empêchement, à l'impossible nul n'est tenu), résumé en 1000 caractères maximum (cette limite changera si indispensable mais tentons de nous y tenir le plus possible).
S'associent à cette aventure Julien et Philippe.
On pourra suivre le feuilleton ici jour par jour ou à partir du récapitulatif général. Relais sera fait sur FB et sur Twitter avec le hashtag #LMDPMarathon.
Commence l'aventure.

1- Le tapis-franc

Où Eugène Sue prévient le lecteur de la barbarie si proche dans laquelle il veut le faire plonger. Du meurtre et du sang qu'il verra. Celui que fait couler la race infernale qui peuple les échafauds, celui qui coule aussi de ses blessures impures.
Où on parcourt nuitamment pour la première fois les venelles sordides qui environnent le Palais de Justice.
Où on rencontre le déplaisant Chourineur, ancien bagnard et terreur locale, qui tente de forcer la Goualeuse, une femme du cru, à lui payer l'eau de vie. Elle refuse, ils se battent.
Où intervient un mystérieux étranger qui met le Chourineur à terre.
Où l'étranger, vainqueur, offre le souper aux deux gouapes, au crasseux Cabaret du Lapin Blanc.
Est-ce prudent ? Qui est-il ? Pourquoi un homme entrevu l'a-t-il appelé Monseigneur ?

Commentaires

Anonyme a dit…
Tiberix: Oula... ça ne fait pas rêver.
Gromovar a dit…
Side project.