The Department of Truth t3 - Tynion - Simmonds - Bidikar

Le TPB 3 de Department of Truth sort de la chronologie précédente pour se centrer sur les Histoires alternatives et le personnage de Lee Harvey Oswald, en réunissant les issues #6-7 et les #14-17. Il est nécessaire de lire les chroniques précédentes pour savoir où on met les pieds. C'est dans les Archives que commence la « carrière » d'Oswald au sein du Département, juste après son « assassinat » par Jack Ruby. Il y apprend à quel niveau de globalité peut se réécrire la « vérité », à quel point une telle réécriture peut avoir un effet apocalyptique aussi bien dans l’espace connu que dans le temps long passé et futur, comment des organisations puissantes ont toujours cherché – et parfois réussi – à maîtriser le narratif et par là-même à altérer de manière définitive la réalité. Dans cette partie, avec Lee, on croise l'Empire roman, l'Eglise catholique, Charlemagne et le Saint-Empire Romain Germanique. Rien de moins. Suit la montée en puissance d'un Oswald qui veut c

Journal de nuit - Jack Womack

"Journal de nuit" de Jack Womack est un roman d'anticipation bluffant qui n'a jamais vraiment réussi à trouver son public. Peut-être cette fois.
"Journal de nuit" c'est le journal de Lola, 12 ans, qui aimerait tant que sa vie agréable continue, dans un monde où ce n'est plus possible. C'est dur et salé-sucré. Prends ça dans ta gueule, lecteur, et sache qu'ici il n'y a même pas besoin de méchants nazis pour que le malheur advienne.

Je ne peux en dire plus car ma chronique sera dans le Bifrost n° 81, et elle ne reviendra ici qu’un an après la sortie de la revue (c’est à dire, pfff…).

Je peux au moins donner le résumé de la couv’ car celui-ci est disponible partout :

Rien que de très banal au départ dans ce journal intime que Lola Hart a reçu en cadeau le jour de ses douze ans. L'ayant baptisé Anne, sans doute en pensant à un autre journal célèbre, elle y consigne son quotidien new-yorkais. Les anecdotes familiales et scolaires, la bêtise des garçons, mais aussi les inquiétudes que lui inspirent les signes d'un monde qui ne tourne plus très rond : assassinats successifs des Présidents, S.D.F. livrés au feu en plein Central Park, envoi systématique des jeunes qui ne filent pas droit dans des camps de rééducation... Jusqu'au moment où, pour le lecteur qui n'en croit pas ses yeux, Anne devient le témoignage de la chute de toute une famille et tout un pays dans le dénuement, la folie et la mort, le tableau d'un futur de violence et d'exclusion qui est déjà douloureusement à nos portes...

Voila. Rien de plus. Sinon voici ce qui m'attend :

Commentaires

shaya a dit…
En tout cas ce roman a l'air intéressant ! Ca me plairait, je pense.
Lorhkan a dit…
En poche, pas cher : je le note, merci. ;)
Gromovar a dit…
N'hésite pas.
Tigger Lilly a dit…
J'attends la chronique dans le Bifrost :p
Cornwall a dit…
j'en ai pris plein la tronche, une descente aux enfers. La boule à la gorge de début à la fin.
J'espère qu'il atteindra plus le public avec cette réédition.
Gromovar a dit…
Espérons en effet.