le nain de Whitechapel - Cyril Anton

Londres, fin du XIXe siècle. Plus ou moins. Oscar est le fils cadet d’une famille de la bourgeoisie anglaise. Excellent pianiste, il a un aîné moins brillant que lui mais que ses parents préfèrent. Lui est le souffre-douleur. Il faut dire qu’Oscar est nain, objet de honte et d’opprobre dans un monde où la difformité est perçue comme le signe objectif d’une défaillance morale. Après des années de brimades et d’humiliations, Oscar est foutu à la porte, littéralement jeté aux chiens. Il est alors recueilli par Freddy, un noir veuf et pianiste qui l’emmène chez lui à Whitechapel et l’initie au jazz et à la blue note. Mais voilà qu’en ces temps un gang nommé Tabula Rasa assassine d’horribles manières ceux qu’il considère comme des indésirables, pauvres, handicapés, marginaux… Oscar, qui change alors d’identité, se lance dans la traque des membres du gang. Il initie aussi la construction d’une boule de neige géante destinée à protéger le quartier et ses habitants des agressions extérieures.

Aspic 4 Vaudeville chez les vampires : Langue de belle-mère

Sortie du tome 4 de la série Aspic, les Détectives de l'étrange. C'est le second volume du second diptyque. Avoir lu le tome 3 est donc utile, en revanche on peut se passer des deux premiers. Mais c'est dommage.

Dans "Vaudeville chez les vampires", on plongera dans l'intimité familiale d'un vampire amoureux qui a jeté son dévolu sur la jeune et belle Flora. Séduite, ensorcelée, puis finalement enlevée, Flora est promise à un destin pire que la mort.
Heureusement, son compère Hugo veille, assisté par l'inspecteur Nimber et Auguste Dupin, ainsi que par les improbables Michel Strogoff et Gilbert de Tiffauges, porteur d'une épée-goule nommée Crève-Charogne.
La courageuse compagnie devra plonger au cœur du Mal pour sauver Flora. Mais heureusement, la petite confrérie familiale de vampires qui gravite autour du comte Schreck va donner toute la mesure de son imbécillité malsaine et faciliter grandement le travail des héros à la rescousse.

C'est amusant, dépaysant, joliment mis en image. C'est une vraie série de divertissement, pleine de clins d’œil, ici de Nosferatu à Twilight.

Aspic t4, Vaudeville chez les vampires, Gloris, Lamontagne

Commentaires