The Empire of Gold - S.A. Chakraborty

" The Empire of Gold ". Dernier tome de la trilogie , non encore traduit, on peut imaginer que De Saxus s'en chargera comme pour les deux premiers. A Daevabad, la cocotte-minute a fini par exploser. Attaquée par surprise, la ville est tombée. Prise, elle s'effondre lentement sur elle-même, alors que celle qui l'a conquise s'enfonce de plus en plus vite dans une meurtrière folie vengeresse qui ne connaît aucun limite. La Libération a viré à la Terreur. Les morts se comptent par milliers. Les exilés et les réfugiés aussi, éparpillés dans le monde entier loin de la cité mythique. Pour les plus illustres d'entre eux il est temps de faire face à leur destin, et de payer de leurs désirs et d'une partie de leur intégrité la nécessité impérieuse de mettre fin à la dérive dictatoriale de celle qui prétendait « libérer » au moins les membres de sa tribu et qui, pour les gouverner, les asservit et les assassine au même titre que tous les autres, n'hésite pas

RIP Gudule

Nous apprenons le décès d'Anne Duguël, dite Gudule.
Ses textes m'impressionnaient souvent par la cruauté de leur pertinence et l'effroi qu'ils parvenaient à instiller. Gudule étaient de ces auteurs rares qui savent aller au bout de ce qui dérange et terrifier leurs lecteurs en n'usant que d'encre et de papier.
On relira avec grand intérêt l’excellent recueil Le club des petites filles mortes (qui contient le chef d’œuvre Entre chien et louve, entre autres), Les petites filles mortes se ramassent au scalpel, ou Truc.
Gudule a maintenant rejoint les petites filles mortes. Puisse son voyage être bon.

Commentaires

Guillmot a dit…
Mes condoléances.