Lost Ark Dreaming - Suyi Davies Okungbowa

Lagos, dans quelques années. Yekini est une analyste intermédiaire, entre enforcer et fixer . Elle part pour sa première mission sur le terrain. Tuoyo est une ingénieur maintenance. Elle fait face à un problème de sas défectueux. Ngozi est un cadre administratif. Il est appelé pour superviser le problème. Les trois se retrouvent face à un événement bien plus grave et bouleversant que l’incident technique auquel ils se croyaient confrontés. Yekini, Tuoyo et Ngozi vivent tous les trois dans le Pinnacle, la seule tour encore fonctionnelle d'un groupe de cinq qui avaient été surnommées les Fingers au moment de leur construction par un riche promoteur nigérian. Les faits à l'origine de leur rencontre, d'abord et longtemps conflictuelle, les amènent à découvrir de dérangeants secrets qui les pousseront à aller chercher au fond de leur propre histoire le courage de se surpasser pour le bien de la communauté. Nigéria, futur pas si lointain. Le changement climatique et la montée du

Utopiales 2014, ça approche


Les Utopiales 2014 se tiendront à Nantes, Cité des Congrès, du 29 octobre au 3 novembre, sous la supervision du président Roland Lehoucq et du délégué artistique Ugo Bellagamba. Le thème choisi cette année est Intelligence (s), un (s) qui augure de moult débats et table ronde. La soirée inaugurale « donnera la parole » à Alexandre Astier pour son Exoconférence, dont l’objectif est le suivant : « Réglons la question de la vie extraterrestre ». Il y reviendra aussi le lendemain.


Comme chaque année, le programme est somptueux. Alors, en vrac, et sans aucun souci d’exhaustivité (ce serait impossible), le visiteur du Salon pourra voir :

De très nombreux auteurs en dédicace, parmi lesquels (mais pas seulement), Ayerdhal, Ugo Bellagamba, Pierre Bordage, Sara Doke, Raphaël Granier de Cassagnac, Catherine Dufour, Gérard Klein, Léo Henry, Xavier Mauméjean, Norman Spinrad, Thomas Day, Claude Ecken, Jean-Marc Ligny, Lionel Davoust, Sylvie Layné, Philippe Ward.

Et les stars internationales Michaël Moorcock, Walter Jon Williams, Jo Walton.

Bien d’autres encore, cette liste n’est pas exhaustive. L’officielle l’est plus.

De la BD avec notamment Alex Alice.

Des scientifiques en table ronde, parmi lesquels : Yannick Rumpala et Eric Picholle.

Des tables rondes, justement, tous les jours, de l’ouverture des portes à leur fermeture, rassemblant auteurs et scientifiques, sur le thème des Intelligence (s). Citons à titre d’exemple : Existe-t-il des intelligences terrestres non-humaines ? Intelligence et conscience artificielles : quelle est la frontière ? L’apparition de la vie dans l’univers : fruit du hasard ou de l’intelligence ? Les cerveaux positroniques d’Isaac Asimov sont-ils des précurseurs ? Peut-on doper son intelligence ? Comment communiquer avec une intelligence extraterrestre ?  et bien d’autres.

Des films à n’en plus finir avec des projections tous les jours, toute la journée.

Des expositions, des jeux vidéo, des jeux de rôles, de plateaux, de cartes, du GN, etc. Et le toujours fascinant Cosplay.

Au Bar de Mme Spock, on pourra manger, boire, croiser auteurs et scientifiques dans une ambiance détendue.

Enfin, nombre de compétitions parmi lesquelles le Prix Utopiales Européen, le Prix Utopiales Européen Jeunesse, le Prix Julia Verlanger, verront leur aboutissement durant le festival.

Le visiteur/lecteur pourra également y faire dédicacer par les auteurs présents l’anthologie Utopiales 2014, publiée spécialement pour l’occasion par ActuSF. Ou rencontrer de nombreux blogueurs de l'imaginaire.

Last but not least, le Prix Planète-SF des Blogueurs sera remis pour la quatrième année consécutive durant le festival au Bar de Mme Spock, le samedi à 1er novembre à 11 heures 30.
Les nominés de cette année sont :

Même pas mort de Jean-Philippe Jaworski
La petite déesse de Ian McDonald
Mordred de Justine Niogret
Morwenna de Jo Walton

Commentaires

Lorhkan a dit…
A bientôt alors ! ;)
Gromovar a dit…
Avec grand plaisir :)
Vert a dit…
Y'a plus qu'à cocher les choses à voir sur le programme (déjà y'a rien qui m'intéresse le samedi entre 11h et midi, ouf ! :D)